fbpx

Après le refus des autorités marocaines, ces deux chrétiens marocains fêtent leur union dans le siège d’une association

Par le 2 juin 2018 à 18:47

Le Maroc a vu se produire, le 31 mai, un événement inédit dans le siège l’Instance Marocaine des Droits Humains (IMDH) à Rabat : Deux Marocains convertis au christianisme, originaires de Tétouan, se sont mariés selon la tradition chrétienne, en présence du prêtre marocain Adam Rbati qui a béni les époux et a été témoin de cette union au nom de l’Eglise.

Publicité

Le refus des autorités marocaines de livrer une attestation de célibat aux mariés pour s’être convertis au christianisme, n’a pas empêché K.R., 29 ans, et L.L., 33 ans, de célébrer leur union comme le veut la religion chrétienne. Une cérémonie qui a donné lieu à une conférence tenue par la Commission des Marocains de confession chrétienne, où les intervenants ont jugé qu’il était temps que le Maroc reconnaisse, légalement, leur mariage comme c’est le cas pour les Marocains juifs.

Publicité

De leur côté, les deux époux ont témoigné des discriminations auxquelles ils sont confrontés au quotidien ; «Le mqaddem de mon quartier a refusé de me délivrer mon certificat de célibat. Ma femme a subi énormément de pression pour me quitter, parce qu’aux yeux de la société, je suis accusé d’apostasie, de faire du prosélytisme sur les réseaux sociaux», a confié le mari.

Nous en tout cas, on souhaite tout le bonheur du monde aux nouveaux mariés.

Publicité

Les indémodables

Les plus beaux mariages princiers de la décennie

Nos meilleurs souvenirs de la série FRIENDS

20 situations que tu vis à cause d'un coup de soleil

Les 10 montres les plus chères au monde

10 choses que vous ne saviez pas sur la Coupe du Monde des Clubs

15 types de personnes qu’on a déjà côtoyées au lycée marocain

10 choses qu'on fait tous chez nos grands-parents

8 signes que votre relation est toxique

Un mariage de princesse bohème au cœur du désert vous dites ? Oui, c'est possible

16 pensées que tu as quand ta meilleure amie se marie