fbpx

Arrestation des musiciens de rue de Casablanca

Par le 19 novembre 2018 à 16:00

Décidément, chanter en pleine rue de Casablanca est bel et bien interdit ! Alors que plusieurs musiciens casablancais se produisaient à la Place des Nations Unies de Casablanca, deux d’entre eux viennent d’être arrêtés.

Publicité

L’interdiction des musiciens de rue date d’il y a 1 mois

Les forces auxiliaires se seraient rendues au lieu où se produisent les deux musiciens Bad Mouataz et Mehdi Achataoui, âgés respectivement de 25 et 28 ans, afin d’appliquer la décision des autorités. Cependant, selon des informations recueillies par Le Desk, les deux Casablancais auraient réagi avec « agressivité » face aux ordres des autorités, ce qui aurait causé plusieurs blessures aux éléments des forces auxiliaires » et sont désormais poursuivis pour « outrages et violences à l’encontre de fonctionnaires durant l’exercice de leur fonction ». Ils sont accusés d’avoir « porté atteinte aux autorités dans l’exercice de leur fonction »et risquent une lourde peine allant jusqu’a 5 ansde réclusion.

Publicité

Les deux musiciens qui désiraient « pouvoir vivre de leur art en proposant aux citoyens des concerts improvisés »devraient également selon les mêmes informations, passer au moins une semaine derrière les barreaux avant de pouvoir plaider pour une liberté provisoire.

 

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

10 idées de cadeaux à offrir aux amoureux de la lecture

10 façons de rester toujours motivé

9 raisons de croire en l'Amour avec un grand A

10 choses que tu n'as peut-être jamais faites à 20 ans

Vivre seul est source d'innombrables plaisirs, preuve en images

Les 15 plus beaux bureaux de startups à travers le monde

20 'Double standards' homme-femme au Maroc

L'Amérique, un pays sans eau

8 choses qu'on te dit quand on sait que tu fumes

11 expressions marocaines incroyablement sexistes mais qu'on trouve normales