Cette vidéo sur le don d’organes réalisée par les étudiants en médecine de Marrakech vous laissera sans voix

Kenza Amri

Par le 31 juillet 2018 à 17:10

« N’oubliez pas que la vie est un don de Dieu, un don à partager avant de rejoindre les cieux… »

En quelques minutes à peine, les étudiants de la Faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech (FMPM) vont vous laisser sans voix. Par ce court métrage frappant sur le don d’organes, ils n’ont laissé personne indifférent.

Vous prendre par les sentiments, vous faire vibrer et trembler d’émotions, mais surtout vous pousser à l’action… voici ce qu’a réussi à faire avec brio l’AEM Marrakech, comité locale de l’IFMSA Morocco (Fédération Internationale des Etudiants en Médecine), en partenariat avec l’association des résidents du Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech ALMOQUIM.

Dans le cadre de la promotion et de la sensibilisation au don d’organes, ils ont réalisé ce court-métrage bouleversant, plein d’émotions et véhiculant une message fort : après la mort, vous pouvez encore sauver des vies.

youtube.com

« Une vie qui s’arrête, mais d’autres qui reprennent. »

Après la mort, perpétuez la vie… et non, ce n’est pas simplement une réplique philosophique, mais elle est basée sur des chiffres bien réels : le don d’organes à partir d’une mort encéphalique peut sauver 7 vies !

7 vies ! 7 existences ! 7 destins qui pourront basculer grâce à VOUS ! 

Pour illustrer l’impact extraordinaire du don d’organes, cette vidéo retrace la procédure au sein du CHU Mohammed VI à Marrakech en y mettant en scène des receveurs réels qui ont bel et bien eu la vie sauve grâce à une transplantation d’organes.

youtube.com

Parmi les brillants étudiants derrière cette vidéo, Yassmine Boumzebra, une jeune étudiante de la FMPM qui, en se confiant à nous, nous a expliqué : « Aucun acte humain n’équivaut celui du don d’organes, un acte si généreux qui reste encore mal connu ! » En effet, le Maroc ne compte que 0,4% de donneurs d’organes contre 24,8% en France.

youtube.com

Parmi les enseignements de l’Islam : « Celui qui sauve une vie humaine est comme celui qui sauve l’humanité« , le don d’organes est donc pleinement en accord avec les valeurs éthiques et morales musulmanes.

Des milliers de personnes au Maroc sont atteintes de maladies pour lesquelles il n’existe pas de traitements efficaces, la transplantation est donc la seule et unique alternative permettant à ces personnes de vivre. La greffe d’organes est donc « un acte médical de dernière chance« , lit-on sur une publication de l’IFMSA-Morocco sur Facebook, d’autant plus que : « un seul donneur permet souvent de greffer plusieurs malades« . 

Et ce donneur tant recherché, ça peut être VOUS.

Le Maroc compte 27 000 patients dialysés, un chiffre énorme alors que seulement 60 greffes rénales sont réalisées par an. Résultat ? « Des dizaines de milliers de patients marocains restent en attente d’une greffe et sont parfois même obligés de se faire transplanter à l’étranger. » 

C’est d’ailleurs le cas sur la vidéo puisqu’un petit enfant âgé de 9 ans est en attente de greffe depuis 2 ans. Une greffe sans laquelle il mourra. 

TRAGIQUE, n’est-ce pas ? Et pourtant c’est le cas quotidiennement dans les hôpitaux marocains.

youtube.com

Malheureusement, nombreux sont les Marocains encore inconscients de l’importance du don d’organes, ou simplement mal informés sur la procédure à suivre.

Plus d’excuses ! En quelques mots, on vous explique la procédure qui est extrêmement simple ! Pour devenir donneur d’organes, il suffit de s’inscrire au registre du don d’organes auprès du président du tribunal de première instance muni de votre CIN.

Et voilà, en quelques minutes, vous pouvez sauver 7 vies !

Alors qu’est-ce que vous attendez ?

Kenza Amri

Assoiffée de découverte et d’aventures, passionnée de voyage et d’écriture... Ma muse ? Mon pays, source de mes pensées, mes coups de gueule, mes écrits.

Les indémodables

16 pensées que tu as quand ta meilleure amie se marie

7 métiers qui rapportent le plus au Maroc

10 choses qu'on fait tous chez nos grands-parents

Et si Game of Thrones était un Disney ?

7 choses qui prouvent qu'il n'a pas le potentiel d’être le copain parfait

5 raisons pour réussir ses examens de fin d'année

Découverte : Pietro Sedda, l'italien aux tatouages surréalistes

Classement des meilleurs goûters marocains

Mode d'emploi : Comment énerver un bachelier ?

8 choses que tu constates quand ton statut change d’un étudiant en adulte responsable