Ce que fait ce chirurgien obstétricien marocain vous laissera sans voix

Kenza Amri

Par le 4 septembre 2018 à 18:10

Récemment, les médecins marocains sont victimes d’un déferlement médiatique terrible, les pointant du doigt, faisant d’eux la source de tous les maux de la société, semant la haine entre eux et les citoyens et allant même jusqu’à les diaboliser…

Grâce aux témoignages (de plus en plus nombreux) de médecins qui s’expriment et dénoncent les conditions atroces dans lesquelles ils doivent exercer leur métier, l’opinion publique est de plus en plus clémente vis-à-vis de la situation du médecin marocain et comprend peu à peu que non, le médecin n’est pas coupable mais lui même victime d’un système de santé dont la défaillance fait rage.

L’histoire de Dr. Mehdi Echafi, celui qu’on surnomme « le médecin des pauvres« , n’a laissé personne indifférent et même si rares sont ceux qui sont conscients de la difficulté de la pratique médicale dans un système de santé défaillant où le manque de moyens empêche parfois de prodiguer les soins exigés… les témoignages de ces médecins et la médiatisation de leurs histoires permet toutefois de réhabiliter la place du médecin dans la société marocaine.

Un meilleur fonctionnement de la santé publique requière un nombre important de Médecins comme Mehdi Echafi…. Force…

Publiée par Dr. Zouhair Lahna sur Mardi 14 août 2018

Rappelez-vous l’article de Telquel qui, il n’y a pas si longtemps que ça, visait les médecins du secteur privé et les gynécologues entre autres.

Si les médias ont manipulé d’une façon ou d’une autre votre esprit de sorte à vous faire croire que « tous » les gynécologues, ou du moins « la majorité » sont des escrocs…  l’histoire de ce chirurgien obstétricien marocain changera certainement votre vision des choses.

Si l’histoire du médecin des pauvres vous a ému, sachez que Docteur Mehdi Echafi n’est qu’un exemple parmi tant d’autres… parce qu’il n’y a pas UN médecin des pauvres mais DES médecins des pauvres.

Mehdi Echafii !!S’il y avait des preuves qu’on ne peut rien attendre du corps médical pour opérer un changement…

Publiée par Dr. Zouhair Lahna sur Lundi 13 août 2018

Dernièrement, c’est le média Français AJ+ qui a réalisé une courte vidéo rendant hommage à un médecin franco-marocain : Docteur Zouhair Lahna.

Facebook.com

La vidéo poignante circule à vitesse grand V depuis quelques jours sur les réseaux sociaux et elle ne cesse de fasciner les internautes, qu’ils soient dans le domaine médical ou pas.

Le médecin des Femmes… Ça me va bien ….

Publiée par Dr. Zouhair Lahna sur Vendredi 24 août 2018

En un peu plus de 2 minutes, la vidéo revient sur les étapes les plus importantes de la carrière incroyable de ce médecin humanitaire qui s’est engagé des années durant dans des zones de conflit, notamment en Syrie ou à Gaza, et qui aujourd’hui vient à la rescousse des femmes précaires vivant dans les zones les plus reculées du Maroc.

Les larmes des femmes !!Il y a quelques mois, sur le chemin du retour vers Casablanca, j’ai eu une conversation avec…

Publiée par Dr. Zouhair Lahna sur Dimanche 26 août 2018

Ancien Chef de Clinique des Universités de Paris VII, ancien Vice-président d’Aide Médicale Internationale et membre actif au sein de Médecins Sans Frontières… pour docteur Zouhair Lahna  « La médecine est ma seule arme. C’est le moyen que j’ai choisi pour m’engager auprès des victimes en Syrie. » En Syrie, mais également au Bangladesh, en Afghanistan, en Palestine et dans l’Atlas marocain, entre autres.

Quand il n’est pas en train de sauver des vies, ou de former les générations futures de médecins, docteur Zouhair Lahna prend la plume et permet à ses lecteurs de porter un regard nouveau sur le monde dans lequel ils vivent, notamment sur sa page Facebook.

Par ses propres moyens, docteur Zouhair Lahna se rend aujourd’hui dans les zones les plus enclavées du Maroc pour prodiguer aux femmes des soins gratuits.

En se confiant à AJ+, il déclare « la santé reproductive au Maroc va mal, avec des hopitaux qui sont surbookés. On a donc des patientes qui sont très mal suivies et surtout accouchent dans de très mauvaises conditions. Celles qui ne meurent pas, gardent des séquelles. »

Un modèle d’intégrité et de bienveillance

Facebook.com

La sagesse de ses paroles en a inspiré plus d’un : « Je reste toujours optimiste pour l’humain, pour l’humanité.
Et je suis croyant. Et le croyant est sommé de planter les grains d’un arbre même s’il doit mourir demain. Et donc je plante et peut-être ceux qui vont venir derrière moi réussiront beaucoup mieux. C’est ce que j’espère d’ailleurs. »

Merci Docteur Lahna !

Kenza Amri

Assoiffée de découverte et d’aventures, passionnée de voyage et d’écriture... Ma muse ? Mon pays, source de mes pensées, mes coups de gueule, mes écrits.

Les indémodables

Quiz : Es-tu vraiment amoureux(se) ou est-ce juste un crush de passage ?

Tu sais que tu n'as pas que la peau sur les os quand...

26 séries qui ont marqué notre adolescence

7 photos des majestueuses montagnes de l'Atlas comme vous ne les aviez jamais vues

9 choses qui hantent toute Marocaine durant Ramadan

7 chansons qu'on écoute en boucle mais qu'on n'assume pas

Mon beau Maroc : Meknès, La ville aux cent minarets

14 types de personnes que l'on trouve dans un voyage de groupe

15 signes que vous avez une vieille âme qui réside en vous

Top 5 des pires allergies que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi