fbpx

Le don d’organes au Maroc, un tabou qui sauve des vies

Par le 21 octobre 2015 à 19:52

Vous avez probablement tous vu la photo de l’enfant chinois qui a fait don de ses organes avant sa mort, et vous avez sûrement été émus par la bravoure de ce geste. Le petit garçon a en effet permis à 7 personnes de vivre normalement.

Publicité

http://www.huffingtonpost.com/

http://www.huffingtonpost.com/

Le Maroc se positionne très loin concernant le don d’organes

Quelques jours encore, au Maroc cette fois, une famille à fait don du cœur, des reins et des cornées de leur fille pour sauver des vies.

Ce cas n’est pas unique, mais il est rare. Le don d’organes ne fait pas partie de notre culture, et bien que légalisé par plusieurs Oulama, les gens se posent encore plusieurs questions et restent réticents.

Publicité

La procédure à suivre pour devenir donneur

S’il s’agit de donneur vivant, le sujet doit être majeur, avoir un lien de parenté avec le patient, et devrait exprimer son consentement auprès du tribunal de première instance de sa ville. L’opération n’a lieu que si l’équipe médicale est expérimentée, et surtout autorisée à effectuer la greffe.

Si maintenant le donneur est décédé, il faut que son nom figure déjà sur le registre des acceptations, dans le tribunal de première instance de sa ville. Le donneur doit donc consentir, il reste anonyme et le don se fait gratuitement.

La famille doit être tenue au courant de la décision du donneur, pour éviter le choc moral que l’opération peut provoquer.

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 films à voir quand vous êtes 'Stoned'

AirPano : Les plus belles vues aériennes de la planète

15 plus belles voitures du Roi Mohammed VI

10 choses que seules les personnes petites de taille comprendront

17 endroits où fêter le Nouvel an à Rabat

16 choses qui t'arrivent quand tu es le seul à ne pas jouer à Pokémon GO

7 raisons pour lesquelles nous ne mangeons le Couscous que la nuit du destin

6 profils Marocains que l'on trouve sur Linkedin

7 astuces simples pour garder la forme cette rentrée

Comment 'réellement' reconnaître une Bent Nass ?