fbpx

CNN choisit Choumicha pour représenter l’art culinaire marocain

Par le 23 janvier 2018 à 9:35

Pour son programme « African Voices » et pour représenter l’art culinaire marocain, le choix de CNN a porté sur Choumicha Chafay, cette jeune femme dont les plats nous ont tous donné l’eau à la bouche.

Publicité

Au début des 7 minutes de ce reportage, Choumicha définit la cuisine comme synonyme de partage : « C’est non seulement un partage de plats préparés avec amour, mais aussi de connaissances et de bonheur ». Elle dit sentir le temps s’arrêter dès qu’elle commence à cuisiner et plus rien n’importe que ce qu’elle est en train de faire.

Outre la cuisine, elle présente aussi le quartier des « Habous« , carrefour de produits handmade marocains reflétant les traditions et l’héritage culturel du Maroc, comme étant sa source d’inspiration.

Publicité

cnn.com

Choumicha affirme que les plats marocains diffèrent d’une région à une autre et que la cuisine marocaine est très riche et ne peut se résumer en quelques plats, c’est pourquoi il est important de montrer au monde cette diversité, chose qu’elle essaye de faire grâce à ses émissions télévisées sur des chaînes internationales.

Diplômée en Marketing et Communication, mais également productrice d’émissions culinaires, Choumicha continue dans sa carrière et ne compte pas arrêter. En effet, elle apparaîtra sur les écrans d’une chaîne de télévision arabe avec une nouvelle émission culinaire qu’elle présentera pendant le mois de ramadan.

Publicité

Les indémodables

Comment reconnaître la période des élections communales au Maroc ?

Et si le Barça rejoignait la Botola Pro ? Imaginons les scénarios possibles

11 signes que tu es un R’bati qui travaille à Casablanca

Les 15 plus beaux bureaux de startups à travers le monde

6 choses que tu vis quand tu sors avec quelqu'un de ta classe

Ces 15 mannequins vont remettre en question votre sexualité

10 réponses interdites à un 'je t'aime' selon le Marocain

10 signes qui font de toi une VRAIE fan de foot

10 choses qu'on s'est promis de ne plus jamais refaire mais en vain

Auto-école : Les perles des moniteurs