fbpx

Coronavirus: Un respirateur 100% marocain a été lancé

Par le 6 avril 2020 à 12:41

Selon le360, l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) de Benguérir a entrepris la conception d’un nouveau respirateur artificiel, pour subvenir aux besoins grandissants des malades atteints de l’éternel Coronavirus, qui ne cesse de se propager au sein du Royaume. De plus, un appareil qui mesure la température corporelle a aussi été développé.

Publicité

Selon la même source, une équipe d’industriels et d’ingénieurs marocains est derrière le développement et la conception du prototype de cet appareil. C’est une opération qui a duré plus de 15 jours.

Publicité

Plusieurs entités marocaines ont été sur le coup: à savoir le Groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales (GIMAS), l’Institut national des postes et télécommunications (INPT), le ministère de l’industrie, et bien d’autres.

Selon un communiqué de la MAP, le chercheur Hafid Griguer a déclaré que la particularité de cet appareil réside essentiellement dans l’utilisation de matières premières et de pièces totalement disponibles au Maroc, sans la nécessité du recours à l’importation.

Une très bonne nouvelle puisque c’est un atout de choix qui vient s’ajouter aux moyens médicaux du Royaume !

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Sais-tu parfaitement parler chamali ?

Tu as utilisé MSN Messenger si...

Tu es toujours en retard ? Tu vas te reconnaître dans cette liste

12 signes qui prouvent que tu es indépendant

14 restaurants aux concepts les plus originaux

23 trucs de filles que les mecs ne pourront jamais comprendre

Quiz : Es-tu incollable sur Game of Thrones ?

Les 13 DJs les mieux payés au monde

Ces 10 mots qu'on utilise toujours et dont le sens d'origine a été perdu

10 choses que tu ressens quand tu fais du sport pour la première fois depuis des lustres