fbpx

Dans les années 1800, on prenait les photos de famille avec les morts

Par

À l’époque victorienne (aux alentours de 1800), il était courant pour de nombreuses familles de prendre des photos avec leurs proches pour conserver de précieux souvenirs. Ce qui est étrange, c’est que les gens allaient encore plus loin, et prenaient des portraits de famille avec des membres… décédés. Retour sur cette pratique pour le moins étonnante.

Publicité

Sur cette photo, la petite fille à gauche n’est pas vivante. Elle est maintenue debout pour la photo.

Publicité

Comme de nombreux enfants mourraient pendant leur petite enfance, ils étaient souvent pris en photo juste après leur mort pour avoir une photo commémorant leur vie. Sur la photo ci-dessous, le jumeau à droite est mort.

Tandis qu’on faisait en sorte de montrer que les enfants dorment, les membres plus âgés de la famille sont paisiblement allongés et des yeux sont peints sur leurs paupières, pour donner l’illusion qu’ils sont toujours en vie.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 endroits où passer le nouvel an à Rabat

Ces moments virtuels par lesquels on est tous passés

Quiz : Devrais-tu tout plaquer pour aller faire le tour du monde ?

Les 10 transformations physiques les plus folles à travers l'histoire

Ftour express : 6 recettes à moins de 30 min pour ceux qui habitent loin de leurs familles

7 raisons pour lesquelles nous ne mangeons le Couscous que la nuit du destin

Tu sais que tu fais la navette quand...

Les 150 répliques cultes de films tout aussi mémorables

9 bonnes raisons de voyager à Ifrane cet hiver

Ces 7 guitaristes qu'on a tous déjà croisés