Des frontières invisibles sur Google Maps pour éviter les conflits

Par le 17 juin 2014 à 12:41

Afin d’éviter les conflits, Google Maps a rendu invisibles les frontières de certains pays.

Publicité

Normalement, lors d’une recherche d’un pays sur Google Maps, la frontière du pays et son nom sont colorés pour permettre une meilleure visibilité. C’est le cas du Brésil par exemple.

googlemaps_brazil

Publicité

Néanmoins, en recherchant le Sud-Soudan, par exemple, on découvre ceci:

googlemaps_south-sudan

En effet, certains pays ont des frontières invisibles sur Google Maps. Ces pays sont au nombre de 32: l’Albanie, le Bhoutan, la Chine, Chypre, la Corée du Nord, la Corée du Sud, l’Egypte, la Géorgie, l’Inde, Israël, le Japon, le Kenya, la Macédoine, le Malawi, la Mauritanie, l’île Maurice, le Montenegro, le Maroc, le Nauru, le Pakistan, la Palestine, les Philippines, la Russie, la Serbie, le Sud-Soudan, le Soudan, la Syrie, l’Ukraine, la Tanzanie, le Venezuela et le Vietnam.

Un porte-parole de Google a expliqué cette faille par la multitude des ressources permettant de décider des limites d’un Etat. Google Maps a promis une mise à jour la plus riche et juste possible.

Étudiante en école d’architecture, je suis l’actualité de très près. Passionnée par l’art, la politique et les faits sociétaux, je partage mes meilleures trouvailles avec vous.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

18 bonnes raisons de commander une pizza, là, tout de suite

40 vérités masculines qu'il faudrait que les femmes sachent

8 choses que tu as envie de faire lorsqu'il ne fait pas beau

14 restaurants aux concepts les plus originaux

La Tour Eiffel et ses 1001 répliques

10 raisons pour lesquelles les Marocains détestent l'ONCF

8 situations qu'on a tous vécues lors d'un repas de famille

8 choses que tu peux faire après un message de rupture

12 preuves que ton smartphone est ton meilleur compagnon

5 îles que tu peux acheter au prix de ton diplôme de Grande École