fbpx

Eddine, ce blogueur marocain passionné par le Make-up et le chant

Avatar

Par - 4151 réactions

Sur les réseaux sociaux, il ne cesse de faire sensation. Passionné par le Make-up et le chant, ses photos et vidéos suscitent l’intérêt d’un bon nombre d’internautes. Il s’appelle Eddine et il a à peine 23 ans

Publicité

 

 

Blogueur et instagrameur, Eddine  est un jeune marocain ayant une licence en communication digitale tout en étant diplômé en audiovisuel. Toutefois, il a décidé de faire de sa deuxième passion un métier… Il est devenu Make-up Artist !

 

Chevronné du maquillage et de l’esthétique, quand il ne manipule pas ses pinceaux, il s’adonne à sa véritable passion, le chant.

Son amour pour la musique ainsi que le make up est né depuis son plus jeune âge, quand il se retrouvait avec ses soeurs et ses cousines.

« Dès l’âge de 10 ans, je mettais du maquillage, et j’ai appris seul à bien le mettre, parce que c’est ma passion. Avec le temps, j’ai pu exceller et apprendre les bonnes techniques » nous a-t-il confié en ajoutant: « Le Make-up reste ma deuxième passion. J’aimerai devenir un chanteur. »

 

 

Son Instagram réunit plus de 52.000 personnes et ses publications cumulent des milliers de likes, toutefois, le jeune homme a dû patienter afin que son entourage accepte ses choix.

« C’était difficile de convaincre mes parents afin que je sois un Make-up artist, ils ne l’ont pas admis, mais j’étais certain qu’ils allaient me comprendre et admettre que ce que je fais est de l’art. Maintenant, ils m’acceptent pour ce que je suis, et m’encouragent parce qu’ils savent que je fais ce que j’aime » a-t-il annoncé.

 


« C’est moi. Je peux mourir si je ne fais pas ça. » – Eddine

Par ailleurs, le jeune homme n’échappe pas aux critiques bien qu’il déclare être suivi, majoritairement, par des personnes positives…

« Je ne prête pas attention au négatif. » nous a-t-il souligné.

Le jeune homme qui a fait de sa passion un métier, et qui l’exerce au Maroc, avoue avoir galéré pour le faire.

« Avant, je n’arrivais pas à exercer mon métier facilement. Je ne me sentais pas bien, à cause de la société, des gens… J’ai même déprimé, au point d’avoir voulu me suicider, c’était la fin pour moi. Mais petit à petit, j’ai commencé à faire de la méditation et à changer mes habitudes…  Je me suis, donc, retrouvé. Personne ne m’a aidé, mais là, je me sens extrêmement bien. » annonce Eddine.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Mode d'emploi: Comment énerver un rajaoui?

10 phrases que les Marocains en ont marre d'entendre à l'étranger

6 choses à savoir sur le Prince Moulay El Hassan

6 choses que seules les filles qui adorent le maquillage comprendront

6 fois où des subsahariens ont subi du racisme au Maroc

10 plages paradisiaques à visiter au Maroc cet été

7 des idées reçues les plus fréquentes sur les Marocains

Ce à quoi s'attendre quand on emménage avec une fille

16 choses qu'un étudiant à l’étranger fait quand le Maroc lui manque

Top 5 des chats les plus chers du monde