fbpx

Fnac Maroc : Inauguration d’un deuxième point de vente à Casablanca

Par le 5 janvier 2018 à 12:24

Après le Morocco Mall et la ville de Tanger, cette fois-ci c’est au tour des quartiers Maârif et Racine de faire place au nouveau magasin Fnac, au centre-ville casablancais.

Publicité

L’ouverture de ce nouveau point de vente au cœur de la métropole s’est faite hier, le 4 janvier 2018.

Publicité

«Cette ouverture conforte la volonté du groupe Aksal et de son partenaire, le groupe Fnac Darty, de poursuivre la politique d’expansion de l’enseigne. La Fnac Maroc se donne pour mission de rendre la culture et les produits high-tech accessibles à tous», affirme le Groupe Aksal dans un récent communiqué.

D’une superficie de vente de 626 mètres carrés, la toute nouvelle franchise comptera 20 collaborateurs et présentera l’ensemble des produits et des services proposés par la Fnac, fidèle à ses adhérents les plus dévoués.

Une expansion qui marque un tournant dans la relation entre le Groupe Aksal et son partenaire, le Groupe Fnac Darty et ce, afin de poursuivre la politique d’accessibilité majeure et publique vis-à-vis des produits high-tech au service de la culture et de viser l’implantation marocaine.

Dionysiaque et apollinienne, je suis une éternelle passionnée de littérature, une patriote dans l'âme et un esprit avide de connaissance. Je me ferai un plaisir de cerner votre curiosité en vous associant à mon petit monde, toujours en quête du meilleur pour vous.

Publicité

Les indémodables

10 choses à faire pour bien conduire quand il pleut au Maroc

11 choses que t'as apprises en étant Casaoui

Les 10 endroits à absolument visiter au Maroc

Nous avons rencontré une chouwafa, voici ce qu’elle gagne par jour…

Les 5 plus grands mythes de la technologie

12 jeunes hommes marocains nous révèlent ce qui les attire chez une femme

Top 16 des passeports les plus puissants au monde

9 preuves que les étudiants sont des cuistots à part entière

Mode d'emploi : Comment énerver un Barçaoui ?

Quand nos héros de dessins animés d'enfance deviennent marocains