fbpx

Hasna Zaki, la fille de Badou Zaki, vice-championne du monde de Capoeira au Brésil

Par le 4 septembre 2017 à 17:35

Hasna Zaki, la fille de Badou Zaki, est une grande championne en Capoeira. Depuis qu’elle vit en France, elle a déjà été  championne d’Europe dans cette discipline à trois reprises. Le 26 Août dernier, elle a atteint la deuxième marche du podium et devient la première Marocaine à être vice-championne du Monde de Capoeira.

Publicité

h24infos.ma

La Capoeira est un art martial afro-brésilien très populaire au pays de la Samba. Il allie techniques de combat et danse, et ses origines reviendraient aux pratiques des peuples africains du temps de l’esclavage au Brésil dans ces deux disciplines.

alyaoum24.com

Les 24 au 26 Août derniers ont connu l’organisation de la compétition la plus importante de la Capoeira, à savoir le championnat du monde « Campeonato Mundial Muzenza Capoera », à Fortaleza, au Brésil. Une compétition à l’issue de laquelle, une fois de plus, la famille Zaki a honoré le Maroc.

Publicité

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

6 bonnes raisons de ne jamais appeler sa fille 'Meryem'

9 acteurs qui ressemblent aux personnages qu'ils interprètent

Ces personnes amputées ont un excellent sens de l'humour

Si tu as fait ces 6 choses, c’est que tu dois absolument avoir ta propre maison...

10 choses que les amoureux des micro-siestes vont adorer savoir

3niba ou gentleman ? Le test qui nous montrera de quel côté tu es

Vivez une expérience sans semblable dans un Paradis sur terre à seulement 165 DH

4 choses à faire pour devenir une meilleure personne

Quiz : Finiras-tu toute ta vie célibataire (avec des chats) ?

10 réponses possibles à la phrase 'Imta nfer7o bik ?'