fbpx

Kerviel condamné à payer 370.000 années de SMIC en dommages et intérêts

Par le 25 octobre 2012 à 14:30

La Cour d’Appel de Paris vient de confirmer le jugement en première instance concernant l’affaire de l’ancien trader de la Société Générale Jérôme Kerviel. Condamné pour abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans le système informatique de la banque, Jérôme Kerviel est par ailleurs accusé d’avoir fait perdre 4,9 milliards d’euros à la banque française.

Publicité

En plus des cinq ans de prison (3 ans fermes et 2 ans avec sursis) auxquelles il est condamné, celui-ci doit rembourser la somme de 4,9 milliards d’euros à la Société Générale. En faisant un petit calcul estimatoire, on en vient à constater que Kerviel devrait payer 410.958 euros quotidiennement rien qu’en intérêts. L’expression « être ruiné jusqu’à la fin de ses jours prend tout son sens  » !

Publicité

Etudiante en expertise comptable, Lina CHEQROUNI est une férue d’économie et de politique européenne. C’est au lycée qu’elle tombe amoureuse du monde de l’actualité et du journalisme en participant à la semaine de la presse et des médias. Traitant les sujets d’actualité allant des plus insolites aux plus sérieux, ses articles portent sa signature avec un jeu de mot final, apportant une touche décalée et humoristique à l’information.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Top 7 des métiers que vos parents marocains ne comprendront jamais

6 choses que les marocains ne font jamais de nature ici mais qu'ils font quand ils voyagent

10 bonnes raisons d'avoir un copain fumeur de cannabis

14 photos qui feront plaisir aux perfectionnistes

4 conseils beauté de tous les jours à la Hollywoodienne

9 bonnes raisons d'aller voir Triple X

Soufiane Ottmani, ce voyageur marocain qui a réussi le pari fou de faire le tour du Maroc en pleine pandémie

6 bonnes raisons de s’intéresser au 'Vegan Lifestyle'

13 moments (très) drôles où les plus âgés ont utilisé la technologie

6 séries mexicaines qui nous ont marqué pendant l'enfance et l'adolescence