fbpx

Le fils du « Roi Pelé » condamné à 33 ans de prison

Avatar

Par le 9 juin 2014 à 21:13

Edinho, l’un des sept enfants du grand Pelé, n’en était pas à son coup d’essai. Arrêté une première fois en 2005, il avait purgé une peine de prison pour ses liens présumés avec des trafiquants de drogue.

Publicité

Âgé de 43 ans, l’ancien portier du club de football brésilien de Santos a été condamné à 33 ans de prison par le tribunal de Sao Paulo pour blanchiment d’argent. Selon le journal espagnol AS, Edinho reste pour le moment libre après que ses avocats aient fait appel de cette lourde décision.

Aujourd’hui reconverti en tant qu’entraineur des gardiens de Santos, la carrière d’Edinho a été relativement discrète dans les années 1990, contrairement à son père qui a un palmarès à n’en plus finir, dont 3 victoires en coupe du Monde avec le Brésil : 1958, 1962 et 1970.

Publicité

Cette condamnation a fait l’effet d’une bombe au Brésil, pays hôte de la coupe du monde de football qui débutera le 12 juin prochain. Elle vient ternir encore un peu plus l’image d’un Mondial qui suscite polémiques et manifestations depuis plusieurs mois.

Avatar

Étudiant en école de commerce et grand amateur de sport, je suis passionné de nouvelles technologies et de voyages. Actuellement aux Etats-Unis, je décortique pour vous l’actualité internationale et vous fais partager mes dernières trouvailles.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

8 signes qui prouvent que tu es dans la Friendzone

9 choses à savoir sur le parcours académique de la princesse Lalla Salma

7 réactions improbables d'accusés lors de procès

Ces 10 vertus du tajine marocain pour votre santé

12 choses que seules les personnes qui ont toujours froid comprendront

Vous reconnaîtrez sûrement cette personne qui amplifie les choses comme pas possible

8 choses que les gens qui ne partent pas en soirée ignorent

Trentenaire et alors ? Je suis heureuse et cela me va très bien

12 belles photos du Prince Moulay Rachid

”Kayna” avait tout son sens pendant ces moments où on ne savait pas quoi dire