Large campagne contre Akhannouch avec le hashtag #Dégage_Akhannouch

Par le 15 juillet 2022 à 20:32

Ce jeudi 14 juillet, les prix du pétrole ont baissé aux niveau d’avant la guerre entre l’Ukraine et la Russie. Cela a poussé plusieurs acteurs politiques et de la société civile à se liguer et à lancer une campagne sur les réseaux sociaux.

Publicité

Leur principale demande : Que le gouvernement fixe les tarifs nationaux à 7 dirhams pour le gasoil et à 8 pour l’essence, et ils ont appelé au départ du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Publicité

Le hashtag #Dégage_Akhannouch est rapidement devenu viral sur les réseaux sociaux. À l’heure où nous écrivons ses lignes, le hashtag est en top tendance au Maroc, avec près de 18,8k tweets. Il a été partagé par près de 200.000 personnes en seulement un jour. Tandis que les utilisateurs qui demandent une baisse du prix des carburants atteint plus de 235.000 personnes et près de 21,7k tweets.

Les internautes marocains s’en donnent à coeur joie, et critiquent les choix du Chef du gouvernement qui empêchent la baisse des prix du carburant, surtout que l’entreprise pétrolière d’Akhannouch détient une part importante du marché marocain.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

8 choses qui nous font fuir la vie de couple au Maroc

15 plus belles voitures du Roi Mohammed VI

9 choses scientifiquement prouvées qui influencent votre intelligence

25 mots turcs que nous utilisons tous...

6 endroits où faire la fête à Casablanca à 0 dirhams !

26 lois complètement loufoques à travers le monde

David Goffin : « Je suis là pour enchaîner le plus de matchs possibles »

Escape Legend : On a testé pour vous l'Escape Game le plus dingue sur Casablanca

10 meilleurs restaurants sushis à Casablanca

Je suis marocain, j’ai épousé celle qui me fallait et non celle que j’aimais