Vidéo: Aziz Akhannouch veut rééduquer certains marocains…

Par le 9 décembre 2019 à 17:05

Aziz Akhannouch est sur tous les fronts et vient de se retrouver au coeur de l’actualité suite à quelques propos, autour de l’éducation des marocains, tenus ce 7 décembre à Milan.

Publicité

Alors qu’il devait faire sa campagne auprès des MRE, le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), n’a pas manqué d’évoquer certains marocains qui s’en prennent aux institutions du pays estimant qu’il fallait les rééduquer par nous-même. Des propos tenus afin d’encourager les nationaux résidant à l’étranger et désirant « venir travailler au Maroc » pour «le servir» mais qui ont fait réagir les internautes…

Publicité

“Celui qui croit qu’il peut venir insulter les institutions du pays n’a pas sa place au Maroc. Qui veut « vivre » au Maroc  et qui aime notre pays doit respecter sa devise, sa démocratie et ses valeurs. Les insultes ne nous feront pas avancer. Et excusez-moi, mais ce n’est pas la justice qui doit faire ce travail. Nous devons rééduquer les marocains qui manquent d’éducation. Le Roi nous unit.” a-t-il souligné avant d’annoncer: « Aucune surenchère n’est possible quand on parle des valeurs du pays. Il n’y a qu’Allah, la patrie et le Roi. »

Toutefois, ces déclarations n’ont pas manqué de diviser la toile et de faire réagir quelques internautes…

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Des allergies dont vous n'aviez jamais entendu parler

12 choses que tu retiens vraiment de tes études

5 musiciennes marocaines d'ici et d'ailleurs à suivre

13 situations que seuls les dépensiers connaissent

13 types de personnes que tu rencontres à la Mo9ata3a

5 photos époustouflantes du Maroc vu à vol d'oiseau

Ces 9 anciennes photos de Rabat vont vous rendre nostalgiques

12 choses qui t'arrivent quand tu es super mn7ouss

Mon beau Maroc : Dakhla, entre mer et désert

14 camarades de classe que nous avons tous eus un jour