fbpx

L’avenir de la légalisation du cannabis au Maroc sera décidé demain

Par le 9 mars 2021 à 13:28

Le Conseil du gouvernement va poursuivre, ce jeudi 10 mars, l’examen du projet de loi sur la légalisation de l’utilisation du cannabis à des fins médicales et thérapeutiques, indique un communiqué du cabinet du Chef du gouvernement, Saadeddine El Othmani.

Publicité

Rappelons que la validation du projet de loi a été reporté la semaine dernière, mais aussi que pour atteindre l’adoption finale, beaucoup d’étapes sont à franchir, parmi lesquelles le vote dans les deux chambres au Parlement, puis la publication dans le Bulletin officiel avant l’entrée en vigueur.

Publicité

Le Conseil du gouvernement va étudier par ailleurs trois projets de décrets. Le premier sur la modification et l’achèvement du décret relatif aux marchés publics, puis celui sur la qualité et la sécurité sanitaire des confitures et autres produits similaires commercialisés et enfin un projet de décret sur performance énergétique minimale des appareils et équipements utilisés dans l’électricité, le gaz naturel ou les produits pétroliers liquides, ou gazéifiés, charbon ou énergies renouvelables, qui sont proposés à la vente sur le territoire national.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Le mouvement “hors-la-loi” se mobilise pour la victime du revenge porn

12 bonnes raisons de donner votre sang, là, maintenant, tout de suite

Photos : À quoi ressemblaient les étudiants marocains d'autrefois ?

9 choses qui font le bonheur des amoureux du football

7 galères que vit toute fille qui se maquille

Messieurs, voici 10 questions piège susceptibles d'être posées par votre copine

Celui qui crie « Fik jou3 ? Fod.ma » devient nouveau meme des Internets

10 choses que les Marocains aiment les jours de pluie

Des repas d'hôpitaux qui vous mettront l'eau à la bouche

Je suis Marocaine, je me suis fait avorter à six mois de grossesse, voici mon histoire