fbpx

Le gouvernement réserve des bourses à 2,1 millions élèves des milieux ruraux

Par le 6 décembre 2018 à 14:57

Très bonne nouvelle pour les familles défavorisées ! Les inscriptions au programme « Tayssir » d’aide financière aux élèves ont été lancées par le gouvernement.

Publicité

Afin de venir en aide aux familles de tous les élèves du cycle primaire dans le milieu rural ainsi que ceux du cycle secondaire-collégial dans les milieux ruraux et urbains, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé le développement du mode de ciblage géographique du programme “Tayssir”.

Publicité

Objectif ? Réduire l’abandon scolaire

L’opération d’inscription au programme « Tayssir » a été officiellement lancé et se poursuit jusqu’au 22 décembre.

Ce programme fait partie du système d’aide sociale, consistant en « un appui financier pour la scolarisation, sous certaines conditions relatives au dédoublement scolaire et à l’absentéisme et l’assiduité, en prenant en considération les particularités des milieux urbain et rural. »

Avec un budget alloué de 2,170 milliards de dirhams, le ministère de l’Education nationale veut passer de 700.000 à 2,1 millions de bénéficiaires avec des bourses d’un montant mensuel de 60 dirhams pour la 1e et 2e année primaire, 80 dirhams pour la 3e et 4e année primaire et 100 dirhams pour la 5e et 6e année primaire. Quant aux classes du secondaire, la bourse est de 140 dirhams.

Comment s’inscrire ?

Selon un communiqué du ministère, les familles concernées doivent déposer des demandes pour bénéficier de ce programme auprès des établissements scolaires, tout en fournissant une copie de la Carte d’identité nationale du père et de la mère ou du tuteur légal, une copie de la carte RAMED dont la durée de validité ne doit pas être dépassée ainsi qu’une une copie d’extrait d’acte de naissance ou de l’état civil.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Le chauffeur de taxi 100% casaoui décrypté en 17 points

6 profils marocains très suivis sur Instagram pour aucune raison, la suite

13 preuves que tu es (ou que tu as été) en école de commerce

23 types de filles marocaines qu'on a tous/toutes été amené(e)s à connaître un jour

Réponds à ces questions et on te dira avec qui tu passeras la Saint-Valentin

10 types de Marocains qu'on retrouve chaque week-end

Mon beau Maroc : À la découverte d'Assilah, la cité des artistes

9 signes pour reconnaître un mythomane

8 endroits où prendre un petit déjeuner à moins de 150 dhs à Rabat

”Kayna” avait tout son sens pendant ces moments où on ne savait pas quoi dire