fbpx

Le Maroc passe à l’heure d’été… sauf la région Dakhla-Oued Dahab

Par le 25 mars 2018 à 12:20

Toutes les régions du Maroc sont passées en horaire estival aujourd’hui, soit une heure de soleil en plus (et une heure de sommeil en moins). Toutes ? En effet, la région Dakhla-Oued Dahab a décidé de ne pas adopter le changement d’horaire cette année et ce, pour plusieurs raisons propres à cette partie du Maroc.

Publicité

L’académie régionale de la région concernée a annoncé qu’elle maintiendrait l’horaire hivernal cette année, donnant raison aux associations de parents d’élèves. Ces dernières ont bataillé pour que les horaires des élèves soient revues et c’est chose faite. Ainsi, les élèves de la région commenceront la matinée à 9H et reprendront l’après midi vers 15H.

Publicité

Cette décision vient notamment suite aux retards et absences enregistrées dans le primaire, dès le passage à l’heure d’été. Ajouter à cela les risques d’insécurité durant le chemin à l’école le matin, puisque certains élèves doivent se lever à l’aube pour aller à l’école. Ceci est notamment dû au fait que le lever et coucher du soleil dans la région de Dakhla-Oued Dahab devance celles des autres villes du Maroc jusqu’à 45 minutes.

Ce sera donc la seule région du Maroc à éviter la fameuse question que l’on pose à chaque changement d’horaire.

Ex-AUIer. Plutôt jap'anime. Fanfiction et jeux indie en ce moment.

Publicité

Les indémodables

10 idées de cadeaux à offrir aux amoureux de la lecture

10 choses qu'on fait tous chez nos grands-parents

Ces choses qui te passent par la tête quand tu assistes à un mariage marocain

Cards Against Humanity : Le jeu le plus populaire sur Amazon qui rendra dingues tous les Marocains

10 des meilleurs souvenirs qu'on a de l'université marocaine

10 phrases que les filles aux cheveux bouclés en ont marre d'entendre

Quiz : Quel type de fille célibataire es-tu ?

7 raisons pour lesquelles les couples heureux postent moins sur les réseaux sociaux

Ces 11 célébrités qui ont sympathisé avec des dictateurs

Les questions que les « non-musulmans » te posent pendant Ramadan