fbpx

Les deux boxeurs harragas expliquent les raisons de leur fuite en Pologne

Par le 10 mai 2021 à 14:25

Une fois arrivés en Pologne, deux espoirs de boxe avaient disparu dans la nature, en avril dernier. Ils étaient censés prendre part aux championnats du monde junior de boxe. Récemment, les pugilistes Reda Bouyahyaoui (60 kg) et Ilyas Belmlih (75 kg) ont posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour expliquer les motivations qui les ont conduits à quitter la sélection nationale, indique le quotidien Al Akhbar, dans son édition du 10 mai.

Publicité

Les jeunes boxeurs ont insisté sur les graves dysfonctionnements qui entourent la pratique de leur discipline. Ilyas Belmlih a précisé que la situation des boxeurs au Maroc est très précaire, puisqu’ils ne bénéficient d’aucun soutien financier et les perspectives d’avenir ne sont pas des plus prometteuses.

Publicité

Il déclare : “Nous tenons à informer les Marocains que nous n’avons pas fugué par peur d’affronter des adversaires supérieurs, mais en raison du manque de reconnaissance malgré les victoires que nous avons remportées contre nos adversaires, qui, eux, bénéficient des meilleures conditions pour devenir de véritables champions.”

Incapables de vivre de leur sport, les deux pugilistes expliquent qu’une fois une compétition se termine, les responsables de sport les oublient et qu’ils n’ont même plus de quoi s’acheter un équipement de boxe.

Reda Bouyahyaoui a annoncé qu’il allait continuer de pratiquer la boxe en Europe, dans l’espoir de participer aux JO de 2024, et même de remporter un titre olympique.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Ces 6 universités marocaines sont classées parmi les 100 premières du monde arabe

Qu'est ce que l'Alopécie, la maladie dont souffre Jada Pinkett Smith ?

13 preuves que tu es (ou que tu as été) en école de commerce

10 pochettes d'albums réinventées dans un univers de culture pop

13 signes qui prouvent que tu es un vrai Wydadi

16 moments que vivent les mordus de lecture et que personne d'autre ne comprendra

10 petites astuces beauté à utiliser au quotidien

8 choses qui font de ta mère une superwoman durant Ramadan

Vous rêvez de Mykonos et Santorin ? On a trouvé pareil au Maroc

Mode : 12 marocaines à suivre absolument sur Instagram