fbpx

Les élèves ayant brandi des armes blanches placées en liberté surveillée

Par le 6 mai 2021 à 15:22

Le tribunal de première instance d’Inzegane a décidé de laisser les 6 élèves qui ont brandi des armes blanches (près de Chtouka Ait Baha) retrouver leurs parents. Toutefois, elles seront placées en liberté surveillée pendant une durée de 3 mois.

Publicité

D’après le site d’information Hespress, l’affaire ne sera jugée qu’en juin prochain. Les affaires avaient été placées en garde à vue, puis présentées au procureur du roi du tribunal de première instance à Inezgane. Ensuite, les jeunes femmes ont été placées dans le centre de protection de l’enfance à Agadir, en attendant leur procès.

Publicité

Pour rappel, dans la courte vidéo apparaissaient 6 étudiantes munies d’armes blanches, et en train de menacer en disant des gros mots. Les éléments de la gendarmerie royale de la province Chtouka Ait Baha ont procédé à l’arrestation de ces jeunes femmes, ce jeudi 29 avril. Elles sont poursuivies pour “atteinte à la sécurité des personnes et des biens”.

Selon la même source, les enquêtes préliminaires ont permis d’identifier les filles de la vidéo qui “menaçaient d’autres élèves de la même commune” avec la vidéo en question.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Bling Empire saison 2 : Tout ce que nous savons

14 choses que tu vis quand tu assistes au mariage de ton frère

10 situations où nos smartphones nous ont sauvé la vie

10 Must-Do pour tout chômeur ' Mghribi '

6 profils marocains très suivis sur Instagram pour aucune raison, la suite

12 astuces qu'on a tous utilisées bien avant pour économiser de l'argent

Top 10 des hôtels les plus insolites en Chine

8 astuces à essayer quand tes règles te font trop mal

Mon beau Maroc : Ouirgane, la perle de l'Atlas

Tu sais que tu fais la navette quand...