fbpx

Lettre ouverte à l’industrie musicale marocaine : “La musique ne se résume pas à un pot de Nutella ya Ghazali“

Par le 12 mars 2018 à 20:21 - 450 réactions

Ceci est un article d’opinion. Il n’engage que la responsabilité de son auteur et ne reflète pas l’orientation ou le point de vue du site.

Publicité

Le titre parle peut-être de lui même, mais très chère industrie musicale marocaine, permets-moi aujourd’hui de t’adresser un message. La chanson marocaine telle qu’on la connaît TOUS nous plaît. Elle plaît au Marocain lambda, mais traverse également les océans de part sa beauté et de part la beauté des messages qu’elle fait passer.

Qui n’a jamais vibré sur un son de Hajja Hamdaouia, n’a tripé sur de la musique andalouse pendant un mariage ou encore n’a pas dansé comme un fou sur du chaabi rythmé ? Mais la musique d’aujourd’hui, on en parle ? Mabghitch Djini b survet, masmitich ghazali

Publicité

La vague de buzz passée… je me permets aujourd’hui de vous faire part de ce que je ressens quant aux DEUX TUBES (lol) du moment : Hatim Idar et Saad Lamjarred.

On commence par celui que vous voulez. Mais vous savez quoi, arrêtons-nous pour commencer sur le nouveau clip de Hatim Idar ! Vous savez ce qui dérange ? Ce n’est ni l’apparition de Adouma ni le casting, ce qui dérange c’est le texte, ce sont les mots. L’industrie musicale marocaine tend peut être à s’exporter, mais reposons les pieds sur terre un instant. Et faisons maintenant un focus sur ces mots. Que véhiculent des paroles tournant autour d’une glace, d’une marque de pâte à tartiner et d’une marque de téléphone ? Et le mec à la « God Of War » on en parle ? WACH MEN NIYTKOUM ?

Plus sérieusement, éclaircissez-moi sur ce que ces paroles véhiculent comme message. Parce que moi, je préfère ne pas les comprendre. Une femme, si elle a envie d’être séduite n’a pas besoin qu’on lui chante le « Way way »… Wa baz.

Passons, ce n’est pas bien grave (rires), puisque le clip aujourd’hui est #2 des tendances sur Youtube et à déjà cumulé plus de 2 millions de vues : 

Et si l’on parlait maintenant de Ghazali ? Je n’ai pas tellement de choses à dire, cette fois-ci, il suffira de deux choses pour exprimer mon ressenti : le clip est #1 des tendances sur Youtube et a cumulé déjà plus de 13 millions de vues.

A NARI A NARI ! Permettez-moi quand même de vous dire ce que j’en pense. Ce clip n’a de sens que pour celui qui l’a imaginé ou tourné. Je lui adresse d’ailleurs tous mes respects. Il ne s’agit point d’une attaque, mais juste de l’avis d’une citoyenne marocaine, d’une internaute parmi tant d’autres qui ne souhaite pas seulement s’informer lorsque les choses buzzent, mais qui aime bien en savoir plus et avoir une réponse à la question : Pourquoi ? Nouveau look pour une nouvelle vie… Telle est la manière dont se présente aujourd’hui Saad, allié de ce qu’on appelle la polémique. On y voit un homme nouveau, bad boy au sex-appeal flamboyant, mais MJ pourquoi ? Et le singe ? Et la coiffure Pirates des Caraïbes ? Assez parlé, la parole est à vous !

Atih l3assir.

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Publicité

Les indémodables

22 choses que vous ne saviez peut-être pas sur l'amour

Quiz : Quel chef marocain es-tu ?

16 signes qui font de toi un attaché inconditionnel à ton lit

Mon beau Maroc : Bin El-Ouidane, la perle bleue synonyme d'évasion

Tu as ta propre entreprise ? Ces 12 situations vont te parler

7 moments où le Wifi t’a sauvé au boulot

9 bienfaits du chant que vous ignorez probablement

9 choses scientifiquement prouvées qui influencent votre intelligence

Ces 8 moments où nos écouteurs nous ont sauvé la mise

10 films marocains à voir et à revoir