fbpx

KANBO : à la découverte de l’origine d’une insulte marocaine

Par

Une vérité : vous ne pouvez pas vous considérer des vrais marocains si votre walida ne vous a jamais dit « tu es un KANBO si -par exemple- elle t’a envoyé chez l’épicerie et que tu es revenu avec un centime de moins du total restant. (Je suis désolée, mais je rejoins ta maman dans son avis, tu es un kanbo. UN CENTIME !! Mais quel gâchis…!!)

Publicité

N’avez-vous jamais posé la question d’où vient ce mot ? Ce mot qui nous a embêté depuis notre enfance.

Plusieurs explications sont possibles :

Publicité

1- KANBO : « Tu n’es qu’un pot »


Le pot est un terme français générique désignant des vases ou des récipients à anse.
Signification : tu n’es qu’un pot ou kanbo c’est à dire que tu es comme un objet qui ne bouge pas et qui n’aura aucune réaction face aux diverses situations.

2- KANBO : KAMBO : CAMBODGE


La légende dit que ce mot fait rappel au « Kâmpôt » qui est une ville au sud du Cambodge.
Il était une fois la fameuse Guerre de l’Indochine dont les Cambodgiens en faisaient partie, et d’après quelques témoignages de nos anciens combattants, les Cambodgiens ont été nuls et fainéants. D’où vient la signification du mot KANBO.

3- KANBO : KAMBO : EL CAMPO


El campo en espagnole désigne la compagne, suivant cette logique, le kambo est un campagnard dans le sens péjoratif du mot, un campagnard avec tous les stéréotypes défavorables sur leur portrait moral.

Alors d’après vous, quelle est la version la plus proche à la réalité ?

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 jeux de soirées à jouer entre amis

13 mots que seuls les vrais chamalis peuvent comprendre

Spotted Maroc : Les ''Love Notes'' les plus inclassables

Voici pourquoi un groupe de trois amis est le meilleur

16 choses qui t'arrivent quand tu es le seul à ne pas jouer à Pokémon GO

Mon beau Maroc : Cap des Trois Fourches, le diamant brut du Nord

6 dictateurs africains champions des crimes contre l'humanité

Les 5 plus belles cascades au Maroc

6 choses à faire à Casablanca un dimanche

6 raisons d'assister au Festival Gnaoua d'Essaouira