fbpx

À la découverte de Mouad Aboulhana, cet artiste peintre tangerois qui revisite en couleurs les symboles de la pop culture marocaine et arabe

Par le 17 juin 2018 à 23:52 - 46 réactions

Né en 1989 à Tanger, Mouad Aboulhana a consacré ses premières années de création au mix-performing, discipline expérimentale de peinture académique : pochoir, graff’, illustration, photographie, installation vidéo… Mouad est aujourd’hui un artiste à part entière, qui expérimente pleinement ses techniques sur différents supports : toiles, collages, digital… Il s’inspire du quotidien observé dans les rues de la médina de Tanger, de ses voyages, d’objets traditionnels du Maroc, de portraits d’icônes du cinéma, de la musique ou du sport… Il revisite ainsi en couleurs les symboles de la pop culture marocaine et arabe et fait fusionner des codes graphiques traditionnels au pur style Street Art et Pop Art.

Publicité

Avec des amis artistes aux quatre coins du globe, il imagine un monde où l’art va au delà des barrières territoriales et culturelles : l’émotion et la force d’évocation de ses oeuvres n’ont pas de nationalité. Découvrons ensemble, ses toiles et collages colorés :

Publicité

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 prénoms de filles marocains et leurs significations

10 choses qui t’énervent quand tes parents reçoivent des invités

10 Marocaines icônes de la lutte contre l'inégalité homme/femme

8 choses que les filles aimeraient ne plus perdre

Les 7 questions qu'on se pose tous sur les dessins animés de notre enfance

10 bonnes raisons de faire un road trip avec ses amis

Les 5 types de femmes marocaines que tu croises au Hammam

Les 10 endroits au monde où vous ne trouverez aucune voiture

16 pensées que tu as quand ta meilleure amie se marie

Un papa réalise des portraits incroyables de ses enfants