fbpx

L’ex-directeur de l’Agence urbaine de Marrakech condamné à 10 ans de prison ferme pour corruption

Par le 6 février 2020 à 13:58 - 264 réactions

La nouvelle enflamme actuellement la toile. Khalid Ouaya, ancien directeur de l’Agence urbaine de Marrakech vient d’être condamné, par la Cour d’appel de la ville ocre, à 10 ans de prison ferme et à une amende de 1 million de dirhams pour une affaire de corruption.

Publicité

Selon les informations rapportées par la MAP, l’affaire remonte au 4 juillet dernier, « lorsqu’un promoteur à Marrakech avait dénoncé Khalid Ouaya, qui avait exigeait de lui un pot-de-vin, en contrepartie de l’accélération des procédures liées à une autorisation administrative. »

Publicité

La même source ajoute qu’une enquête relatif à cette affaire a été ouverte et l’ex-directeur de l’Agence urbaine de Marrakech a été arrêté en flagrant délit juste après avoir obtenu un pot-de-vin de 500.000 dirhams.

Son épouse ainsi qu’un architecte ont également écopé de 5 ans de prison ferme chacun, ainsi qu’une amende de 1 million de Dirhams chacun.

Et ce n’est pas tout… 

Les trois accusés sont également condamnés à verser, solidairement, « des dommages et intérêts de l’ordre de 300.000 Dirhams à une société (partie plaignante), ainsi qu’un dirham symbolique à l’ONG Transparency Maroc. »

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

16 étapes par lesquelles nous passons en période d'examens

Nostalgie : Ces films qui ont déjà 10 ans

Kays Bouachik : « Nous avons créé Rooit afin de permettre aux jeunes d'être eux-mêmes »

12 habitudes de nos mamans sur WhatsApp

Mode d'emploi : Comment énerver un chel7

14 choses que tous les Marocains aiment

14 choses que tu fais quand tu n’as plus Internet sur ton téléphone

Étudiants marocains, vous pouvez vous rendre en France même en étant non vaccinés

Voici pourquoi il vaut mieux rester en pyjama le soir du réveillon

9 bonnes raisons de ne jamais appeler sa fille 'Aicha'