fbpx

Le journaliste Taoufik Bouachrine est condamné à 12 ans de prison ferme

Par le 10 novembre 2018 à 13:01

La sentence est tombée pour le journaliste marocain Taoufik Bouachrine. Suite aux affaire d’agression sexuelle qui lui sont reprochées, il écope de 12 années de prison ferme. La décision est tombée vendredi soir, par la cour d’appel de Casablanca. Il a été également condamné au dédommagement d’un certain nombre de victimes à hauteur d’une somme de 800 000 dirhams. Aussi a-t-il été condamné à verser 200 00 dirhams d’amende par la même cour casablancaise.

Publicité

huffpostmaghreb

La décision de la cour d’appel de Casablanca a donné sa décision vendredi soir

Taoufik Bouachrine devra passer 12 années en incarcération, à la suite de sa condamnation à la prison ferme. De plus, il pourra s’acquitter d’une somme totale s’élevant à 1 million de dirhams, entre l’amende dont il écope et les dédommagements pour ses victimes.

Les faits qui lui sont reprochés sont des agressions sexuelles et la traite d’être humain. Avant l’annonce de sa sentence, il a pu prendre la parole une dernière fois. Son avocat en a profité pour expliquer que son client était “victime d’un procès politique à cause de sa plume”, rapporte l’AFP.

Publicité

Le journaliste devra donc payer une amende de 200.000 dirhams

En plus de cela, il devra s’acquitter de 800 000 dirhams de différents dédommagements vis à vis de certaines de ses victimes.

Soutenues par le Comité de la vérité et de la Justice sur l’affaire Bouachrine, ces derniers ont organisé une manifestation devant le parlement contre la décision de la cour d’appel. Ils dénoncnent «  l’utilisation du pouvoir judiciaire pour régler des comptes politiques« , regrettant « le manque de liberté d’expression dans la presse« , dit Alyaoum24.

Je suis passionné de nutrition et de gastronomie marocaine. Mon combat est de faire reconnaître que les deux sont complémentaires. Je suis également passionné de voyage et de découvertes, mais on dit que la plus belle chose à offrir au monde c'est soi. Alors j'aime les traditions et voue un culte déraisonné pour celles de notre pays.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 types de personnes que tu rencontres à L'Boulevard

13 signes qui font de toi un vrai Tanjaoui

17 routes les plus dangereuses au monde

11 habitudes d'une personne qui n'aime pas cuisiner

Le mouvement “hors-la-loi” se mobilise pour la victime du revenge porn

8 choses que les gens qui ne partent pas en soirée ignorent

Voici comment la coccinelle est devenue porte-bonheur au fil du temps

Mesdames, 10 questions à vous poser avant de vous engager dans une relation

Voici les 22 meilleures universités d’Afrique, un établissement marocain figure dans le classement

25 signes qui font de toi un fan de foot