fbpx

L’histoire de cet ingénieur marocain, emprisonné à tort au Gabon, va vous faire de la peine

Avatar

Par - 300 réactions

Ce sont des moments difficiles que vit actuellement Rachid Kourss, 28ans, un ingénieur en informatique de l’ENSIAS. Aujourd’hui, nous lui présentons notre soutien et nous vous faisons part de son histoire.

Publicité

Tout a commencé au Gabon…

Collaborateur au sein d’une société marocaine, Rachid était en déplacement au Gabon  dans le cadre d’un partenariat entre son entreprise et une banque gabonaise. Sa mission était de maintenir le système d’information de ladite banque, mais il s’est rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond et en a avisé ses supérieurs… C’est là où tout a basculé.

Publicité

Injustice et emprisonnement à tort

Des pirates informatiques se sont accaparés de la somme faramineuse de 1.9 milliards de francs africains. La police gabonaise, n’ayant pas pu mettre la main sur les coupables, a préféré inculper tout le service informatique, Rachid y compris.

Aujourd’hui, ce marocain de 28 ans est en prison pour un crime qu’il n’a pas commis, et nous voulons contribuer, ne serait-ce qu’un peu, à soutenir sa cause et militer pour sa libération.

Avatar

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

16 paires de chaussures qu'on a tous portées ces 10 dernières années

8 situations que seuls les grands dépensiers connaissent

Mon beau Maroc : Destination Chefchaouen

6 signes du zodiaque qui font de merveilleux couples (compatibilité amoureuse)

12 types de mecs qu'on a toutes déjà rencontrés sur Tinder

17 choses que seuls les gens qui aiment l'hiver comprendront

24 choses que tu connais seulement si tu as un petit frère

10 choses que seules les personnes petites de taille comprendront

Voilà comment les Marocains peuvent se payer un voyage à l'étranger par an !

5 choses que les marocains doivent absolument faire pendant ce confinement