fbpx

#Masaktach : Radios marocaines, quand arrêterez-vous de diffuser les chansons d’un accusé de viol ?

Par le 19 septembre 2018 à 14:25 - 203 réactions

La nouvelle a été annoncée par l’Agence France Presse (AFP) hier : Saad Lamjarred a été placé en détention provisoire sur décision de la cour d’Appel d’Aix-en-Provence.

Publicité

actu-maroc.com

« Malgré ses démêlés judiciaires, Saad Lamajarred est resté très populaire au Maroc, où les médias suivent de près ses succès. Son dernier tube, Casablanca, a fait 77 millions de vues sur YouTube en six semaines et Ghazali, 120 millions. » peut-on lire sur un article du Monde, annonçant le retour en prison du chanteur.

Pire encore, le chanteur n’en est pas à sa première histoire avec la justice, comme le rappelle le journal français en évoquant l’affaire Laura Prioul et le fait que : « Saad Lamajarred fut également mis en cause aux Etats-Unis dans une affaire de viol supposé datant de 2010« .

Publicité

Malgré tout, les médias marocains semblent normaliser la situation, voire la banaliser.

Pire encore, le comportement des médias se fait l’écho du comportement d’une grande partie de citoyens… et les chiffres sont là pour le prouver : « Casablanca, a fait 77 millions de vues sur YouTube en six semaines », un « défi Casablanca » a même été lancé sur les réseaux sociaux et largement partagé par de nombreuses personnalités marocaines.

STOP.

NON, il n’est pas normal d’entendre encore tous les matins à la Radio les chansons d’un individu soupçonné de viol.

NON à la normalisation de la culture du viol.

Marocains, où est votre esprit du Boycott ?

C’est ainsi qu’est né le mouvement #Masaktach, traduit par « Je ne me tairai pas » qui met à nu un laisser-aller et une indulgence GRAVES.


Face à cette frénésie médiatique, Hit Radio a décidé de ne plus diffuser les chansons de Saad Lamjarred : « Dès que son incarcération a été prononcée aujourd’hui, nous avons décidé de ne plus diffuser ses chansons sur Hit Radio », a déclaré Younes Boumehdi, PDG de Hit Radio à nos confrères de médias24.

Il était temps #masaktach.

Assoiffée de découverte et d’aventures, passionnée de voyage et d’écriture... Ma muse ? Mon pays, source de mes pensées, mes coups de gueule, mes écrits.

Publicité

Les indémodables

Mode d'emploi : Comment réanimer une conversation après le terrible 'Ewa' ?

Ton week-end sur Instagram VS ton week-end dans la vraie vie

Les 20 expressions marocaines que vous ne pourrez jamais traduire

18 choses qui énervent tout Marocain

J'imagine mon Maroc : Et si la Justice était respectée ?

5 petits secrets pour une bonne mine instantanée

10 films que chaque Marocain est censé avoir déjà vu

10 pays qui sont plus petits que Casablanca

Tu es pleurnichard? Tu te reconnaîtras dans ces points

Paul Fuentes, ce génie du graphisme qui nous fait rêver avec des illustrations somptueuses