Meknès célèbre le film d’animation marocain en mai

Par le 18 avril 2022 à 18:45

Après une longue absence des suites de la pandémie, le Festival International du cinéma d’animation de Meknes revient du du 6 au 11 mai. 

Publicité

L’animation avant tout

Depuis sa création en 2001, l’une des plus grandes priorités du FICAM, organisé par la Fondation Aïcha en partenariat avec l’Institut français de Meknès, est d’accompagner la jeunesse marocaine en matière de film d’animation. Depuis 2004, un volet formation a été développé à destination des jeunes issus d’écoles d’art et de cinéma. Puis en 2005, le Grand Prix Aïcha de l’Animation a été lancé. Le festival ouvre également à cette jeunesse marocaine de nouvelles perspectives esthétiques et cinéphiliques grâce à sa riche programmation.

Publicité

Le cinéma d’animation à la marocaine

Cette édition anniversaire, qui se tiendra du 6 au 11 mai , célèbre le film d’animation marocain à travers l’organisation les 6, 7 et 8 mai, du 1er Forum marocain du film d’animation qui rassemblera les professionnels du film d’animation, des représentants d’Al Aoula et 2M, des studios d’animation ainsi que l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan et l’Ecole des Beaux-Arts de Casablanca. Ce forum permettra d’échanger sur l’avenir du film d’animation au Maroc avec la perspective, dans les années à venir, d’organiser à Meknès un marché du film d’animation marocain.

Meknes, le Annecy africain

Le FICAM réalise ainsi des objectifs portés par la Fondation Aïcha et l’Institut français de Meknès depuis sa naissance : confirmer la ville de Meknès en tant que plateforme marocaine, arabe et africaine du film d’animation. Cette démarche s’accompagne, comme à chaque édition, par la présence de grands noms du film d’animation international. Des personnalités qui partagent, avec générosité, leur expérience et leur savoir-faire avec la jeunesse marocaine. Le festival revient ainsi en force avec une programmation cinématographique exceptionnelle mais aussi avec un programme de résidence, une compétition internationale de courts et de longs-métrages et un cycle de rencontres professionnelles qui fait la part belle à l’animation marocaine. Ce focus au film d’animation marocain est à la fois un aboutissement et une belle récompense, pour toute l’équipe du festival, de plusieurs années d’efforts.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 choses que tu fais différemment quand tu conduis avec tes parents

9 choses à ne surtout pas faire lors d'un entretien d’embauche

Tu t'ennuies à la maison ? Devine de quelle ville il s'agit ! (Quiz)

Et si ces célébrités n'avaient pas de dents ?

Nos Instagram Awards : Les 21 comédiens marocains à suivre en 2021

10 choses à faire pour booster ses défenses immunitaires

14 signes qui font de toi un ENCGiste de Kénitra

Suits : 9 Choses que vous ignorez probablement sur la série

7 faits qui prouvent qu'un orateur est un homme parfait

6 choses que les marocains de la zone 2 ne pourront pas faire