fbpx

Qui est Jubantouja, ce groupe qui nous emporte avec de la poésie amazigh teintée de rock et folk ?

Par

Jubantouja est LA découverte à faire, nous vous invitons vivement à écouter ce groupe. Une vraie pépite musicale qui vous emmènera en plein coeur du Maroc, sans bouger de votre fauteuil. Leur musique est douce et chantée en Amazigh. La poésie qui en émane est bouleversante.

Publicité

Nous avons rencontré le leader du projet, Ayoub Nabil qui nous a raconté la naissance de ce projet atypique.

Publicité

Présente toi en quelques mots, pour les personnes qui ne te connaissent pas.

Je m’appelle Ayoub Nabil, leader du projet Jubantouja. Je suis né dans le Haut-Atlas central. J’ai vécu dans la région d’Azilal. Le projet est né en 2016, l’année où nous avons commencé à sortir nos propres titres.

Comment est né le projet ? D’où l’idée a-t-elle émergé ?

L’inspiration vient de la musique des Ahwachs et des Rwayess, que mon père m’a fait aimer. Il était lui-même le fondateur d’un groupe local qui faisait de la musique Tachelhit dans le village. J’ai grandi dans cet univers. J’ai baigné dans la musique amazigh et des A7wach que tout le monde maîtrise dans la vallée d’où je viens. Mon inspiration a commencé de là.

Quand j’étais au primaire, j’habitais dans la vallée d’Ait Boulli (près de la vallée des Ait Bouguemez). Quand j’étais en âge d’aller au collège, j’ai dû déménager avec ma famille, puisqu’il n’y avait pas d’établissement où je pouvais continuer mes études.

On a tous déménagé à Azilal. J’ai pu enfin avoir accès à internet et à l’électricité. Avant 2010, l’électricité n’arrivait pas à la Vallée. A travers internet, j’ai pu avoir accès au monde.

D’autres inspirations ont émergé à travers les découvertes que j’ai pu faire. Avec d’autres personnes nous avons eu, alors, l’idée de mixer la poésie amazigh que j’ai appris à travers la musique que m’a appris mon père avec une musique où je me retrouve.

JUBANTOUJA - Amahboul ( Official Music Video )

D’où vient le nom Jubantouja ?

Une combinaison de deux noms : Juba (prononcé Youba) et Ntouja. Juba était un roi de Mauritanie lorsque les Romains se trouvaient en Afrique du nord. Il était artiste plus qu’il n’était roi, très créatif avec une personnalité très intéressante. On aurait beaucoup à apprendre de cette personnalité.

J’ai choisi Juba parce que dans la vallée, les personnes âgées ne m’appellent pas Ayoub, mais plutôt Youb. Ntouja, veut dire la colline en Amazigh. Donc Jubantouja équivaut à Ayoub de la colline.

Mais aussi, il y a une autre explication, ma famille avant de s’installer dans la vallée étaient des nomades qui pratiquaient le nomadisme dans les régions sud du Maroc, avant de s’installer dans la vallée et développer un nouveau mode de vie.
Ma famille a alors pris une colline nommée Ait Oujaa. Du coup, les gens m’appellent Ayoub de Ait Ouja.

JUBANTOUJA - Tidit (Official Music Video)

Quelle est l’histoire de “Nettat” ?

Nettat veut dire “Elle”, écrite par Bachir Barou. La chanson parle de la femme et d’une dimension qui existe dans la culture marocaine et à laquelle nous ne faisons pas attention : La femme a un poids considérable dans la société. Dans la culture amazigh, la femme gère toute la maison, et c’est elle qui possède la clé du grenier.

A travers cette chanson, nous voulions montrer comment nous valorisons la femme dans notre culture. Même le clip, nous avons essayé de donner à la femme une image différente de celle qu’on voit dans les autres clips.

JUBANTOUJA - Nettat ⵏⴻⵜⵜⴰⵜ (Official Music Video)

Comment pourrais-tu définir le style musical de Jubantouja ?

Il est difficile de répondre à la question. Je dirai que nous sommes plus alternative rock, parfois nous jouons du indie folk. Mais il faut noter que nous n’aimons pas être limités dans le style musical.

Quelles sont les nexts steps ?

Les sons que nous avons déjà sortis étaient pour tester si le public allait interagir avec nous ou pas. Là, actuellement, nous travaillons sur un EP de 5 morceaux. Nous essayons de beaucoup nous concentrer sur la qualité.

Nous avons aussi des collaborations avec d’autres artistes qui vont paraître. Nous avons un single enregistré avec le studio hiba qui est sortir le mois dernier.

JUBANTOUJA - Assif Azugagh | Live session at @ Hibastudio

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

13 choses par lesquelles tu passes quand tu emménages dans ton propre appartement

10 salons de coiffure à essayer sur Casablanca

Si Halloween était Marocain, comment seraient nos costumes ?

Quand les logos de marques marocaines prennent les couleurs de leurs concurrents

Nourriture: 9 anecdotes insolites

20 races de chiens mignonnes à croquer

12 gestes écolos qui ne prennent que 5 min chrono

10 questions que l'on te pose lorsque tu ne bois pas

Nostalgie : Ces films qui ont déjà 10 ans

6 meilleures randonnées à absolument faire au Maroc