fbpx

Tiznit : une disparition mystérieuse de 2,8 millions de dirhams d’une banque

Par le 29 mars 2022 à 15:14

Une gérante d’une banque et un commissaire de police avec qui elle entretenait une relation sont impliqués dans cette affaire de détournement. Rapporte H24info.

Publicité

Il s’agit d’un commissaire de police et d’une jeune femme qui dirigeait une agence bancaire à Tiznit, impliqués tous les deux dans une opération de détournement de fonds.
L’enquête préliminaire a permis de visionner les images des caméras de surveillance de la banque en question. Les images, partagées par ailleurs sur les réseaux sociaux, montrent le commissaire accusé en train de recevoir d’importantes sommes d’argent des mains de la directrice de l’agence.
La jeune femme, avec qui le prévenu entretenait une relation amoureuse, a même laissé son compagnon accéder à la caisse de l’agence ainsi qu’à son bureau personnel. Le commissaire aurait quitté son bureau avec en sa possession plus de 20 millions de centimes de dirhams.
Ce dernier aurait menacé sa compagne, divorcée et mère d’un enfant, de révéler leur relation au grand jour. La jeune femme avait peur de perdre la garde de son enfant s’il venait à mettre ses menaces à exécution. Elle aurait ainsi céder au chantage du commissaire et serait allée jusqu’à vendre sa maison pour répondre à ses requêtes récurrentes d’argent.
Au total, les fonds détournés son estimé à plus de 2,88 millions de dirhams.
La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a ouvert une enquête pour des « soupçons de détournement de fonds publics » de cette agence. Les deux prévenus ont été placés en garde à vue, dans le cadre de l’enquête judiciaire ordonnée par le parquet chargé des crimes financiers pour déterminer leur degré d’implication dans ces crimes et les motifs ayant mené à la commission de ces actes criminels.
La DGSN a aussi décidé de suspendre provisoirement le commissaire de police considéré comme le principal suspect, qui exerçait à la préfecture de police d’Agadir.

Publicité

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

22 raisons pour lesquelles on déteste l'été

10 choses sur ce collègue 'm9ete3 lwra9'... on te dit tout

20 célébrités qui ont visité le Maroc dans le passé

9 choses à ne surtout pas faire lors d'un entretien d’embauche

17 plats répugnants que vous devriez essayer un jour

17 choses que tu vis quand tu n'as pas de voiture à Casa

10 illusions que tout étudiant ingénieur marocain concède

10 coins à visiter à Istanbul

Le Maroc de Yamat Cyber, c'était ça...

7 bonnes raisons de sortir avec un surfeur