fbpx

Un YouTubeur marocain vient d’être arrêté pour injures à l’encontre des marocains

Par le 2 décembre 2019 à 10:34

On vous l’avait déjà dit ! La Direction générale de la Sûreté nationale ne rigole plus… Le YouTubeur marocain dénommé « Moul Kaskita » vient d’être arrêté par les autorités suite à la publication d’une vidéo comportant « des injures à l’encontre des citoyens marocains et des propos touchant à leur dignité et à leurs institutions constitutionnelles ».

Publicité

Après Nabil Chaibi qui est activement recherché par la DGSN suite aux vidéos qu’il publie sur YouTube, c’est au tour, de Moul Kaskita de tomber, encore une fois, dans les filets des autorités.

Publicité

Le Site Info

Selon un communiqué du Procureur du Roi près le tribunal de première instance de Settat, c’est suite à la publication d’une vidéo sur YouTube en date du 29 novembre 2019 sur une chaîne portant le nom « Moul Kaskita » que le marocain concerné, Mohammed Sakaki, a été arrêté et placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Et ce n’est pas tout…

La même source ajoute qu’une petite quantité de drogue a été trouvée en sa possession au moment de l’interpellation. Le mis en cause sera déféré devant le parquet dès la fin de l’enquête en vue de prendre la décision juridique appropriée à son encontre.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Enzo Zidane, le fils de Zizou, annoncé au Wydad de Casablanca

15 souvenirs d'anniversaire de notre enfance

9 types de marocains sur Instagram pendant le confinement

Parce que l'amour existait : Isli & Tislit, l'histoire d'un amour impossible mais pur

Quiz : Quel joueur de l'équipe nationale es-tu ?

Je suis marocain, j’ai épousé celle qui me fallait et non celle que j’aimais

16 choses qui t'arrivent quand tu es célibataire

Vidéo : Voici l’histoire du migrant qui était en pleurs dans les bras d'une bénévole de la croix rousse

7 nouvelles de nos proches qui nous dépriment

18 choses qui font de 2018 une belle année de m*rde