fbpx

La DGSN recherche activement un YouTubeur marocain…

Par le 19 novembre 2019 à 9:57

La Direction générale de la sûreté nationale ne rigole pas ! Après la publication de quelques vidéos et enregistrements sur « YouTube » ainsi que la toile, le département de Hammouchi vient d’ouvrir une enquête à l’encontre d’un YouTubeur marocain appelé Nabil Chaibi ayant adressé des accusations à des responsables de la sûreté et des fonctionnaires dans plusieurs secteurs publics et privés.

Publicité

Selon un communiqué de la DGSN, la personne en question est activement recherchée au niveau national, avec « un lourd casier judiciaire dans la formation d’un réseau criminel, l’escroquerie, le faux et usage de faux et abus de confiance, ainsi que des infractions pour lesquelles il a subi des peines privatives de liberté et financières ».

Publicité

Nabil a tenu des propos et des allégations dans des vidéos sur YouTube, que la DGSN dément catégoriquement, affirmant que ces accusations sont « des allégations sans aucune preuve matérielle ». Les prétentions publiées sont dénuées de tout fondement, selon la même source.

Et ce n’est pas tout… 

Le mis en cause est actuellement en fuite en dehors du territoire national, le Bureau central national (BCN), relevant de la DGSN, a publié un mandat d’arrêt international émis à son encontre par le parquet général, précise le communiqué, ajoutant que « ce mandat a été généralisé dans les bases de données de l’Interpol ainsi que dans les bases de données des pays étrangers où il pourrait y être. »

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quels sont les secrets cachés du khôl ?

Ces dessins de super héros dans des situations 100% marocaines vont illuminer votre journée

8 genres de profs que vous avez forcement eu

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira combien tu auras d'enfants

11 choses qui facilitent la vie de tout jeune Marocain au quotidien

10 choses qui prouvent qu'au fond, on est tous pareils

Ce que tu ressens tout au long des deux années de prépa

En cas d'échec, voici 8 bonnes raisons de voir les choses du bon côté

Non mon pote, ce n'est pas parce qu'une fille te sourit qu'elle te drague

Nos 7 conseils Welovebuzziens pour réussir votre soutenance