Une jeune iranienne de 17 ans décapitée par son mari qu’elle tentait de fuir

Par le 10 février 2022 à 11:00

Mona Heydari, une jeune femme de 17 ans mariée de force à son cousin, a été décapitée par ce dernier, à Ahvaz, dans le sud-ouest de l’Iran. Rapporte Cnews.

Publicité

Une vidéo atroce, circulant sur les réseaux sociaux, montre le meurtrier présumé, Sajjad Heydari, dans les rues de la ville avec la tête de la jeune fille dans une main et tenant un grand couteau dans l’autre.
Sa victime était maman d’un petit garçon de 3 ans, issu du mariage forcé. Elle avait essayé à plusieurs reprises de divorcer, épuisée des violences conjugales qu’elle subissait. D’après un comité iranien de défense des femmes, le Women’s Committee NCRI, à chaque fois que la jeune femme voulait divorcer, sa famille l’avait dissuadée.
Mona Heydari s’était alors échappée de son bourreau en partant pour la Turquie. Mais ne disposant ni d’aide financière ni de famille sur place, elle était finalement rentrée dans son pays d’origine. Elle s’était laissé convaincre par son frère qui lui avait promis qu’elle serait enfin en sécurité au sein de son foyer. Mais il s’agissait d’un piège, car son mari et le frère de celui-ci l’attendaient.
Quelques jours seulement après son retour, ils l’ont attachée et assassinée. Le meurtrier a jeté le corps dans la mer, avant de s’exhiber dans la terrible vidéo qui circule sur internet.

Même si les meurtriers ont été arrêtés, ils pourraient échapper à une condamnation. L’Iran autorise en effet un homme à tuer sa femme, sa sœur ou sa nièce si celle-ci est infidèle, ou même de supprimer un enfant homosexuel. La victime étant soupçonnée d’adultère, Sajjad Heydari a évoqué le «crime d’honneur» afin de justifier son acte. Le Women’s Committe NCRI a d’ailleurs relevé une importante hausse des «crimes d’honneur» en Iran depuis 2019.

Publicité

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Tu sais que t'es en vacances quand...

13 conseils pour bien se laver les cheveux

Tu sais que tu es maladroit(e) quand...

16 choses qui devraient être interdites le jour de ton anniversaire

Mon beau Maroc : Belyounech, où le paradis sur Terre

12 choses qui t'arrivent quand tu décroches ton bac

9 signes qui font de toi la reine du e-shopping au Maroc

5 raisons de regarder "Fou de toi", le top 4 du Netflix marocain

6 chansons à écouter en boucle pour survivre au froid

Vous ne devinerez jamais l'origine de ces 13 mots en Darija