Prison pour les auteurs de la vidéo Happy à Tehran

Par le 20 septembre 2014 à 12:36

Les auteurs de la vidéo ont été jugés à une sentence allant de 6 mois à une année de prison, mais également à 91 coups de fouet pour les crimes de « diffusion illégale d’un film »et « relations illicites ».

Publicité

Les jeunes danseurs, bien que défendus par plusieurs internautes et leur cause dénoncée partout dans le monde, ont subi le jugement du milieu conservateur Iranien.

Des filles non voilées, un clip mixte et de la danse dans les rues de Téhéran ont constitué les principales raisons de la colère générale déclenchée après la publication de la vidéo.

Publicité

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

20 habitudes que tu développes quand tu as vécu seul trop longtemps

7 images qui agacent tout Marocain

12 leçons que Casablanca nous a apprises

11 choses qui prouvent que tu as grandi au Maroc

Marrakech, l'une des meilleures destinations au monde

Voilà pourquoi les marocains aiment les GIFs

Les 12 voitures préférées des marocains

Ce que tu ressens tout au long des deux années de prépa

20 signes qui font de toi un étudiant de ENCG Tanger

17 endroits où fêter le Nouvel an à Rabat