Une marocaine vient d’être cruellement tuée par un turc…

Par le 30 septembre 2019 à 13:30

La nouvelle a soulevé un tollé et fait la Une de la presse turc. Rajae Ait Lhaj, une jeune marocaine originaire d’Errachidia a été tuée ce samedi par son beau frère turc.

Publicité

Cet horrible crime a eu lieu à Antalya. Âgée de 24 ans, la jeune défunte marocaine, qui serait connue sur les réseaux sociaux, par ses actions associatives, a reçu, selon plusieurs médias turcs qui rapportent l’information, 12 coups de couteau par un turc âgé de 41 ans, qui avait pour intention de s’en prendre à son épouse également marocaine.

Publicité

La jeune victime, voulait, selon les même sources, prendre la défense de sa soeur, enceinte, avant que le mis en cause n’entre par effraction à l’appartement. Il a, par la suite, suivi la victime à la rue avant de la tuer en la poignardant plusieurs fois.

Les mêmes médias ajoutent qu’une plainte avait été, précédemment déposée par l’épouse du coupable pour violence conjugale, ce qui l’aurait poussé à commettre ce crime abominable en étant dans un état hystérique…

Le coupable serait actuellement en fuite et activement recherché par la police turc.

Ce crime abominable a provoqué l’émoi sur la toile…

https://www.instagram.com/p/B3AhczpjM2h/?igshid=je3knmx5ftqy

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

14 galères que tout étudiant connaît

Ces 8 GIFs vont te faire oublier la faim du jeûne

Les 10 transformations physiques les plus folles à travers l'histoire

15 phrases qui te passent par la tête quand tu prêtes ta voiture à quelqu’un

Il n'y pas que les Zmig Zmag qui annoncent l'arrivée de l'été au Maroc, mais aussi bien ces signes

Le parcours du combattant du stagiaire marocain

Les 7 questions qu'on se pose tous sur les dessins animés de notre enfance

7 fausses idées que se font les Marocains de la vie étudiante en France

21 choses qu'on vit avec un déménagement

10 choses que les Marocains aiment les jours de pluie