fbpx

Vidéo: Une marocaine de 17 ans séquestrée et violée par 20 personnes…

Par le 22 janvier 2020 à 15:56

L’affaire est d’une atrocité sans pareille. Oumaima, une jeune adolescente de 17 ans a été séquestrée et violée par 20 personnes pendant 25 jours

Publicité

بعد خديجة صاحبة الوشم.. 20 شخصا يتناوبون على اغتصاب فتاة قاصر و يحتجزونها داخل "براكة"

L’histoire de ce crime abominable a été révélée par plusieurs médias. La jeune victime qui se trouve actuellement au Centre hospitalier Universitaire Ibn Rochd de Casablanca, a été kidnappée dans le quartier Moulay Rachid de Casablanca, violée et torturée par 20 personnes pendant une vingtaine de jours, dans une baraque située au quartier Hay Chichan. Selon les témoignages de sa mère, Oumaima a également « été lacérée à coup de couteau et obligée à ingurgiter des substances toxiques qui devaient la tuer ». La jeune fille a pu s’échapper avec l’aide d’une personne de la bande des mis en cause qui a fini par céder à ses supplications, comme le cite Yabiladi. Elle souffre « de lésions et infections génitales » et reçoit actuellement les soins nécessaires.

Publicité

Et ce n’est pas tout…

La même source qui cite des déclarations de Walid Bensalima, président de l’association « Sayidaty Marocaine », Oumaima a déjà été agressée sexuellement en 2018, par deux des mis en cause actuels. Elle avait porté plainte mais son dossier aurait été classé… Le cri de coeur de sa mère a provoqué l’émoi sur la toile. Elle appelle à ce que justice soit rendue à sa fille.

 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

11 choses que ta coloc fait et que tu détestes

23 trucs de filles que les mecs ne pourront jamais comprendre

Ramadan 2018 : 12 endroits pour un ftour à moins de 200 dirhams à Casablanca

12 problèmes des jeunes du 21ème siècle

Legzira parmi les 40 belles plages au monde

On a tous cet ami sur Facebook qui...

12 phrases qu'elle te dira quand elle n'est pas intéressée

Panne de Facebook et Insta : comment les marocains ont vécu le Bug du Web?

10 bonnes raisons d'adorer Rachid El Ouali

L'école publique marocaine en 12 points