Une simulation grotesque mais réussie

Par le 26 février 2011 à 15:34

Publicité

Ça se passe pendant un match du championnat sud-américain des moins de 20 ans entre l’Équateur et le Chili. Le jeune défenseur chilien Bryan Paul Carrasco a mis en œuvre une rouerie risible  histoire de tromper l’arbitre et d’obtenir un coup franc. Pour ce faire, il a jugé judicieux le fait d’empoigner le bras de son adversaire équatorien et de s’infliger un coup de coude dans le visage.

Le crédule arbitre n’y a vu que du feu à cette supercherie, et lui a accordé la faute. Mais les caméras, elles n’ont rien laissé passer et les commentateurs éclatent de rire. Voilà une ruse qui pourrait inspirer des trompeurs !

Publicité

[media id=234 width=625 height=370]

 

Elève en terminale à l’école Al Jabr à Casablanca, Kenza est une passionnée d’écriture ainsi que de littérature. Elle recherche en permanence un moyen de partager ses idées et pensées et met son art au service de causes justes et humanitaires.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

11 situations par lesquelles est passée toute make-up addict marocaine

Le top 8 des métiers qui ne lâchent pas leurs téléphones au Maroc

11 raisons pour lesquelles les Marocains préfèrent l'été à l'hiver

Quiz : A quel point es-tu accro à ton téléphone ?

Ce qu'elle veut vraiment dire par : 'Je ne veux pas d'une relation'

10 endroits les plus branchés pour sortir à Marrakech

9 étapes par lesquelles tu passes quand tu rédiges un mémoire

La Chine interdit à ses footballeurs de se faire tatouer

10 choses inavouables que l'on fait tous sur les réseaux sociaux

8 choses qu'on a appris sur la vie grâce aux films de Disney