fbpx

Vahid Halilhodzic tacle sévèrement Amin Harit !

Par le 13 novembre 2019 à 15:39

Alors que la non-convocation de Amine Harit par Vahid Halilhodzic a fait couler beaucoup d’encre, l’entraîneur de la sélection nationale vient de briser son silence en taclant sévèrement le jeune international marocain…

Publicité

Vahid Halilhodzic n’y est vraiment pas allé de main morte lors d’une conférence de presse tenue ce matin, dans laquelle il a tenu à s’expliquer sur les raisons derrière sa non-convocation de Harit pour disputer les prochains matchs qui opposeront le Maroc à la Mauritanie ainsi que le Burundi en éliminatoires à la CAN 2021. Le sélectionneur des lions de l’Atlas n’est pas satisfait du « rendement technique et de l’engagement » du joueur marocain et le trouve faible…

 « Amine Harit a eu une occasion et il a joué. Je ne suis pas satisfait de son rendement technique et de son engagement. Depuis qu’il est là il n’a encore rien montré. Et quand il ne joue pas il fait tout pour rentrer dans son club. Il ne faut pas faire preuve d’égoïsme. Il faut toujours respecter l’équipe nationale. Il faut être performant » a-t-il annoncé, comme le rapporte Le 360, avant d’ajouter: « Je regarde tous ses matchs avec Schalke mais il faut aussi se montrer en équipe nationale. Aujourd’hui il ne mérite pas. »

Publicité

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

Tu es le seul 'Otaku' et fan de la K-pop dans ton cercle d'amis ? Ceci est pour toi

Photos : À quoi ressemblent les chambres des jeunes à travers le monde ?

Salima L'W7cha, cette jeune marocaine qui a fait du bodybuilding un remède à tous ses maux

14 'klimates' qu'on adore rendre mignonnes

6 choses qui font la force de 'Derb Ghellef'

24 hôtels qui vous donneront envie de faire vos valises

15 choses indispensables à avoir dans sa voiture

Ces 10 lieux historiquement riches que les autres Marocains envient aux Fassis

12 choses à faire avec son premier salaire

Le compagnon éternel du Marocain n'est autre que ce personnage à rôle secondaire dont on ne parle pas assez