fbpx

Vidéo: Après le « Hrig », Anouar Boukharsa brise son silence…

Par le 26 octobre 2019 à 13:24 - 720 réactions

On vous en parlait il y a trois jours. Le champion marocain de Taekwondo, Anouar Boukarsa, a fait l’objet d’une vidéo devenue virale, dans laquelle on l’aperçoit à bord d’une embarcation clandestine en train d’immigrer et de jeter sa médaille. Un fait qui a soulevé un tollé et provoqué l’émoi…

Publicité

Anouar Boukharsa vient de débarquer en Espagne. Il s’est également livré sur la vidéo qui a fait le tour de la toile dans un appel téléphonique au Le 360.  Le jeune marocain natif de Safi, est revenu sur le déclic qui l’a poussé à quitter le Maroc.

Publicité

« J’ai commencé le sport à l’âge de 7 ans et j’ai participé et remporté plusieurs tournois de Taekwondo. Je n’ai jamais eu d’interêt de la part de la Fédération Royale Marocaine de Taekwondo, comme si je n’ai jamais rien fait de ma vie. Pourtant je ne baissais pas les bras et m’entrainais. Mais on ne t’aide pas… »a-t-il annoncé au Le 360 en ajoutant: « On m’a ignoré, la Fédération m’a ignoré et j’ai commencé à chuter et à déprimer. Mon niveau a baissé, je ne m’entrainais plus bien. J’ai, donc, arrêté avant de reprendre… Mais encore une fois, je n’ai pas eu le soutien de la Fédération royale marocaine de Taekwondo. J’étais victime d’injustice dans mon pays, c’est ce qui m’a poussé à fuir le Maroc. »

« En 2017, la fédération nous a informé que ceux qui remporteront les médailles d’or et d’Argent en championnat du Maroc participeraient à la coupe du président de la fédération internationale de Taekwondo 2017, qui se tient chaque année à Agadir. Alors que moi j’ai réussi à avoir la deuxième place dans ma catégorie des moins de 63 kg, j’ai été étonné de découvrir que mon nom ne figurait pas sur la liste des participants, alors que les autres médaillés d’or et d’Argent marocains étaient présents. J’ai senti le dénigrement et j’ai décidé de quitter le pays après avoir essayé de rejoindre l’Europe légalement, mais personne ne m’a aidé. Je devais, donc, risquer ma vie et immigrer… Aujourd’hui je suis bien installé à Las Palmas et je vais continuer le Taekwondo et réaliser ce que je n’ai pas pu faire dans mon pays. » a-t-il annoncé avant de souligner: « Je n’avais pas envie que la vidéo fasse le tour des réseaux sociaux. Je voulais uniquement adresser un message à la Fédération et à l’entourage du Taekwondo au Maroc. J’ai été étonné de voir que tout le monde parlait de moi… »

Le360.ma •. "أنور بوخرصة: "هاد الشي إللي خلاني نخوي بلاد ونحرك le360حصري ل

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

12 photos de Meknès qui vous rendront nostalgiques du 'Petit Paris'

4 étapes diplomatiques par lesquelles le Maroc est passé pour réintégrer l'UA

Vous rêvez de plages Thaïlandaises ? On a trouvé pareil au Maroc

6 choses que tu vis quand tu sors avec quelqu'un de ta classe

9 choses normales au Maroc mais qui paraissent super bizarres au reste du monde

Top 19 des perles de la télé-realité française

Et si un “All Stars” réunissait Don Bigg, Dizzy Dross, 7liwa, Lmoutchou, Mr Crazy et Toto?

8 choses que les MRE nous font vivre chaque année

14 photos de femmes iraniennes qui fracassent tous les stéréotypes

Le public de Mawazine décortiqué : 10 profils phares