fbpx

Vidéo: En plein confinement, des gens se rassemblent et protestent à Casablanca

Par le 10 avril 2020 à 11:40

Alors que le Maroc est en pleine période de confinement, plusieurs personnes sont sorties protester ce mercredi, à Casablanca, contre le retard de la distribution des aides.

Publicité

Screenshot

Plusieurs personnes se sont ressemblées devant l’annexe de Sidi El Khadir, relevant de l’arrondissement de Hay Hassani à Casablanca, afin de protester contre leur exclusion « du programme d’aide supervisé par la collectivité territoriale. »

Dans une vidéo massivement relayée sur les réseaux sociaux, un manifestant a lancé un coup de gueule tout en exprimant son mécontentement sur, ce qu’il qualifie, de «favoritisme» et les «manoeuvres émanant de partis politiques qui profiteraient de ce contexte pour mener leurs campagnes électorales».

Publicité

Il demande par ailleurs qu’une enquête soit ouverte par le ministère de l’Intérieur. «C’est honteux que des politiques s’en mêlent, faisant profiter des personnes qui ne sont pas concernées par ces aides, alors que ceux qui ont en le plus besoin n’ont toujours rien perçu» a-t-il ajouté comme le rapporte H24info.

Selon la même source, les autorités locales sont intervenues quelques heures plus tard afin de disperser le rassemblement et ordonner aux manifestants de regagner leur domicile.

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 choses qui prouvent que tu n'aimes pas trop les gens

8 bonnes raisons d'aller lire le livre 'L'Khibrologue' tout de suite

8 sosies historiques des célébrités d'aujourd'hui

Les 13 frontières les plus impressionnantes

Quiz : Sauras-tu deviner les noms super bizarres de ces plats marocains ?

10 réponses possibles à la phrase 'Imta nfer7o bik ?'

Hommage à Dalal Rachid, celle qui n'a jamais arrêté de Smile to fight

10 phrases que toutes les filles marocaines de 22 ans en ont marre d'entendre

Entretien: les 5 questions ridicules qu'on pose encore aux candidats

L'école publique marocaine en 12 points