fbpx

Wydad/EST: Voici les révélations choc d’Ahmad Ahmad et Said Naciri

Par le 4 juin 2019 à 11:51

Alors que la réunion du comité exécutif d’urgence de la Confédération Africaine de Football se tient actuellement à Paris  afin de « débattre des issues règlementaires à réserver » à la finale retour scandaleuse du Wydad de Casablanca et l’Espérance Sportive de Tunis,  les révélations choc d‘Ahmad Ahmad ou encore Said Naciri viennent d’enflammer la toile.

Publicité

Dans une vidéo rapidement devenue virale, le président de la CAF, a annoncé qu’il aurait été menacé par Hamdi Meddeb, président de l’Espérance Sportive de Tunis.

Publicité

« Le président de l’Espérance Tunis m’a menacé devant des témoins. Des grands présidents de club en Afrique condamnent la pratique de ce club mais nous n’avons pas de preuves. Pourquoi le VAR marche partout mais pas à Tunis » a-t-il annoncé dans une déclaration à STAD’AFRIC rapportée par les médias. 

https://twitter.com/stadafric/status/1135544322269618176

Et ce n’est pas tout…

Le président du Wydad n’a également pas nié lors de l’émission Lmatch diffusée sur Medi1 TV, « avoir été approché par des responsables de l’Espérance », et qu’il aurait reçu la proposition  « de leur laisser la Coupe et de la remporter la saison prochaine ».

 

 

 

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Les indémodables

17 signatures iconiques de personnes célèbres

11 choses qu'aucune femme marocaine ne pourrait admettre

Quiz : Réponds à ces questions et on te dira quand tu seras marié(e)

Stars In The Place, l'évènement qu'il ne faut pas rater pour immortaliser le dernier week-end de 2019 !

Les 13 souvenirs d’enfance que tout Marocain garde de la Fête de l’Aïd Lkbeir

9 situations que seuls les jeunes-adultes ont déjà connues

Messieurs, voici 5 petits détails vestimentaires qui font craquer les femmes

Les 6 types de gens qu'on rencontre le jour de Eid Al Adha

10 bonnes raisons de se (re)mettre au sport là, tout de suite

Ces 12 fautes de français que nous ne pouvons plus supporter