Le président de la CAF Ahmad Ahmad interpellé à Paris ?

Par le 6 juin 2019 à 12:29

L’annonce vient d’enflammer la toile. Le président de la CAF Ahmad Ahmad aurait été interpellé alors qu’il était à Paris, ce jeudi matin, pour assister au congrès de la Fifa. 

Publicité

Selon Jeune Afrique qui rapporte l’information en citant ses sources, Ahmad Ahmad aurait été interpellé suite à une affaire de « contrat rompu d’une manière unilatérale par la Confédération Africaine de Football avec l’équipementier allemand Puma, pour signer avec la société Technical Steel. »  Le président de la CAF devrait être entendu par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif).

Publicité

Et ce n’est pas tout…

Selon la même source, l’ex-secrétaire générale de la CAF Amr Fahmy aurait annoncé que « la signature de ce contrat aurait été favorisée par la proximité entre Ahmad Ahmad et un des dirigeants de l’entreprise française, avec un surcoût qui atteindrait 830 000 dollars. »

Rappelons également que suite à la décision prise lors de la réunion du comité exécutif d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF), tenue ce mercredi à Paris, le match retour de la finale de la Ligue des Champions Afriquaine opposant le Wydad à l’Espérance de Tunis sera rejoué sur un terrain neutre juste après la CAN 2019.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

8 classiques de la musique écrits sous effet de drogues

6 choses à faire à Casablanca un dimanche

13 choses que tu fais pour avoir l'air sportif

Amour non réciproque : 5 astuces psy pour s'en sortir

9 choses à ne surtout pas faire lors d'un entretien d’embauche

6 bonnes raisons d'assister à l'Origins Festival cet été !

Le langage des hommes dans une relation décrypté en 11 illustrations

Top 10 des questions qu'on aimerait poser à, au moins, l'un de nos potes

Ce que tu vis quand tu fais un voyage en famille

13 choses que les gens qui aiment la lecture détestent