fbpx

Zine Yaala : un autre marocain de 22 ans fait sensation dans ‘The Voice France’

Par le 18 février 2018 à 9:21

Après la performance enflammée de Lilya Adad la semaine dernière, hier soir, Samedi 18 février, c’était au tour d’un autre jeune marocain de faire tourner les têtes sur le plateau de « The Voice France ».

Publicité

www.tf1.fr

Zine Yaala, dernier talent à se présenter au 4ème prime des auditions à l’aveugle a choisi « Never tear us apart » de INXS : une énergie et une sensibilité qui lui ont permis d’intégrer l’équipe de Pascal Obispo après un moment riche en émotions.

Sur TF1, Zine s’est présenté et a fait part de quelques moments intimes de sa vie avec le public. Le jeune talent est un étudiant de 22 ans en master de marketing à Londres qui rêve de devenir chanteur et de vivre de sa passion depuis son plus jeune âge.

Publicité

« The Voice » est l’occasion pour lui de rendre hommage à son père décédé et de mettre toutes les chances de son côté pour pouvoir enfin poursuivre une carrière musicale.

Zine partage d’ailleurs sur Youtube de nombreuses autres performances impressionnantes, dont des reprises  très personnalisées de chansons en vogue :

Et il est également très présent sur Instagram :

On n’a qu’une chose à dire : Bon courage pour la suite !

Assoiffée de découverte et d’aventures, passionnée de voyage et d’écriture... Ma muse ? Mon pays, source de mes pensées, mes coups de gueule, mes écrits.

Publicité

Les indémodables

7 étapes par lesquelles tu passes quand tu craques pour quelqu'un

10 choses que tu vis forcément quand tu quittes la maison familiale

Top 10 des pays dont on ne connaît pas le vrai nom

5 livres marocains à lire en urgence, on vous dira par lequel commencer

11 choses que vous ignorez probablement sur la série Vikings

15 situations que seuls les vrais cinéphiles connaissent

Mon beau Maroc : Dakhla, entre mer et désert

10 noms de voitures VS leurs noms à la marocaine

10 choses que vous ignorez probablement sur le drapeau marocain

18 types de fêtards que nous avons tous déjà rencontré