fbpx

10 choses que tu as faites à ton grand frère et que tu n’as jamais avouées

Par

Les grands frères, surtout s’ils sont marocains, peuvent être un peu difficiles à gérer. Du coup, nous les petites soeurs, on a orchestré nos revanches dans l’ombre, et aujourd’hui il est temps de les avouer au grand jour.

Publicité

1. Dire à tes parents que tu n’as pas assez de force pour sortir les poubelles et leur proposer d’envoyer ton frère qui se dit musclé

2. Le laisser sortir dans une tenue ridicule alors qu’il est venu te demander si ce qu’il portait était cool

Publicité

3. Porter ses sweats/t-shirts quand il n’est pas là

4. Stalker toutes les nanas qu’il a sur Facebook pour essayer de trouver sa copine et le dire à ta mère

5. Tomber amoureuse d’au moins un de ses copains

6. Manger de son assiette pendant qu’il joue à la console et faire comme si de rien n’était une fois qu’il s’attable

7. Passer des heures et des heures dans sa chambre quand il n’est pas là

8. Eteindre le routeur juste parce qu’il t’a énervée et le laisser galérer pendant des heures

9. Cacher son jeu préféré et admirer sa transformation de gentil garçon à fou furieux

10. Lui dire que tu le détestes alors que tu l’aimes plus que tout

Éternelle amoureuse, éternelle rêveuse, éternelle patriote. Je me ferai un plaisir de partager avec vous mes dernières découvertes, mes coups de coeur, ainsi que mes coups de gueule.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Journée de la femme : Mesdames, cet article est pour vous

8 résolutions ramadanesques qu'on se fait chaque année

8 personnes que nous rencontrons dans un mariage marocain

Quiz : Découvre ce que les gens aiment le plus chez toi à partir de tes préférences culinaires marocaines

Top 5 des pires allergies que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi

16 types de stages qu'on a tous faits

4 jeux à essayer sur votre smartphone pendant ce semi-confinement

Les 14 personnes que tu rencontres en amphi

6 entretiens d'embauche auxquels il vaut mieux ne pas être candidat

Cet été encore, pas de vacances... alors on improvise