fbpx

143 millions de litres d’eau gaspillés à cause d’un adolescent

Par le 23 avril 2014 à 10:58

La ville de Portland  a été contrainte de se débarrasser de 143 millions de litres d’eau potable qui étaient stockées dans un réservoir après la diffusion d’une vidéo où l’on voit un adolescent de 19 ans accompagné de deux amis en train d’y uriner.

Publicité

Le patron des services de l’eau de Portland, a expliqué que les 143 millions de litres d’eau allaient être jetées et remplacées par de l’eau d’une source avoisinante, en dépit des tests qui n’ont révélé aucune pollution occasionnée par le passage du jeune homme.

Il justifie cette action inappropriée en déclarant que leurs clients s’attendent à ce que l’eau soit propre. Il ajoute aussi que les services d’eau doivent être en mesure de satisfaire les exigences tout en minimisant les risques pour la santé publique.

Publicité

Le porte parole de la société a indiqué que la mesure n’est en aucun cas un gaspillage, en estimant que l’abondance de l’eau n’aura aucun impact financier sur la ville ou sur les clients.

Cette décision a fait grincer des dents en Californie, état qui connait l’une des pires sécheresses de ces dernières décennies.

Etudiant à la faculté des sciences filière Informatique, je suis passionné de nouvelles technologies, de programmation, de séries/films et de lecture. Je suis un MSP mais aussi très actif dans le milieu associatif à vocation sociale.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

20 photos qui prouvent que le foot n'est pas soumis aux lois de la gravité

13 signes qui font de toi un vrai Tanjaoui

13 habitudes que tu développes quand tes parents t'envoient de l'argent

10 fois où les Marocains se sont fait arnaquer

La Babouche, un incontournable pour la femme marocaine

15 types de personnes pendant un examen

19 paysages stupéfiants qu'on ne peut trouver qu'au Maroc

Les 18 types de messages que chacun de nous a reçus au moins une fois dans sa vie

Tu sais que tu es bien au régime quand...

13 pays les plus appréciés par les étudiants marocains