6 bonnes raisons d’assister à la 24e édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde à Essaouira

Par le 15 juin 2023 à 12:14

Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde revient pour sa 24e édition à Essaouira du 22 au 24 juin. Considéré comme l’un des événements artistiques majeurs du Maroc et au niveau international, cette édition promet des moments exceptionnels, riches en échanges et en émotions. L’événement est devenu, au fil des années, une véritable rencontre de toutes les possibilités, un espace où les musiciens du monde se libèrent de toutes les contraintes pour oser les associations les plus audacieuses. Le Festival Gnaoua est une parenthèse magique où le temps semble suspendu, permettant à la magie de s’exprimer.

Publicité

Voici 6 bonnes raisons d’assister à la 24e édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde à Essaouira :

1. Le concert le plus groovy de l’édition : Maâlem Khalid Sansi et El Comité (Maroc-Cuba)

Publicité

Maâlem Khalid Sansi est un artiste qui n’a pas peur des expérimentations audacieuses. Pour cette 24e édition, il ose un métissage musical entre la tradition gnaouie et la musique afro-cubaine en collaborant avec le groupe El Comité. Ce concert promet une fusion enivrante, où les rythmes gnaouis se mêleront à l’énergie bouillonnante de la musique cubaine. Les spectateurs auront l’occasion de vivre une expérience musicale groovy et irrésistiblement dansante. Rendez-vous le jeudi 22 juin à 00h30 sur la Scène Moulay Hassan pour vibrer au son de cette collaboration unique.

2. Une résidence artistique pointue : Maâlem Majid Bekkas, David Patrois, Minino Garay, Mokhtar Samba & Axel Camil (Maroc-France-Argentine-Sénégal)

Maâlem Majid Bekkas, connu pour son exploration des mélanges musicaux, s’associe à des artistes talentueux venant de différentes régions du globe pour une résidence artistique exceptionnelle. David Patrois, vibraphoniste de renom, apportera sa sensibilité musicale à cette fusion unique. Le percussionniste Minino Garay, le batteur Mokhtar Samba et le saxophoniste Axel Camil complètent cette formation multiculturelle. Ensemble, ils créeront un concert qui reflète les influences du Maroc, de la France, de l’Argentine et du Sénégal. Préparez-vous à un voyage musical captivant le samedi 24 juin à 20h00 sur la Scène Moulay Hassan.

3. Girl power : Les Amazones d’Afrique et Asmaa Hamzaoui & Bnat Timbouktou (Mali/Bénin/Congo/Maroc)

Une soirée puissante où les voix des divas africaines se rencontrent. Les Amazones d’Afrique, un super-groupe féminin panafricain, partageront la scène avec Asmaa Hamzaoui & Bnat Timbouktou, une artiste qui a su s’imposer dans un univers exclusivement masculin. Les Amazones d’Afrique célèbrent l’amour et la solidarité entre femmes à travers leurs voix envoûtantes, tandis qu’Asmaa Hamzaoui représente la sororité africaine avec courage et audace. Leur concert, prévu le samedi 24 juin à 21h45 sur la Scène Moulay Hassan, promet une soirée rythmée et pleine de panache.

4. Une belle spiritualité dans l’air : Faiz Ali Faiz et Nass El Hal (Issaoua de Fès) (Pakistan/Maroc)

Faiz Ali Faiz, grand maître du Qawwali, se produit régulièrement au Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira. Pour cette édition, il s’associe à Nass El Hal, un groupe issaoua de Fès, pour un concert empreint de spiritualité et d’énergie. Le Qawwali, une forme de musique dévotionnelle soufie, se mêlera aux chants traditionnels issaoua pour créer une expérience musicale captivante. Faiz Ali Faiz, connu pour sa voix puissante et sa présence scénique envoûtante, transportera le public dans un voyage spirituel intense. Nass El Hal, avec ses chants issaoua empreints de mysticisme, ajoutera une dimension locale et authentique à cette rencontre musicale. Préparez-vous à une soirée emplie de spiritualité et d’émotions profondes le vendredi 23 juin à 23h45 sur la Scène Moulay Hassan.

5. Audace et rigueur : Maâlem Abdeslam Alikane, Torsten de Winkel, Zouhair Amkas et Sulaiman Hakim (Maroc/Allemagne/États-Unis)

Cette rencontre musicale promet une fusion harmonieuse entre des artistes audacieux et talentueux. Maâlem Abdeslam Alikane, maître gnaoui reconnu, se réunit avec le guitariste Torsten de Winkel, le saxophoniste Sulaiman Hakim et le batteur Zouhair Amkas pour créer une expérience musicale unique. Leur concert sera un véritable dialogue entre les traditions gnaouies marocaines et les sonorités contemporaines. La rigueur et la précision musicale de chaque artiste garantissent un spectacle à couper le souffle. Ne manquez pas cette rencontre exceptionnelle le samedi 24 juin à 20h45 au Borj Bab Marrakech.

6. Un éclectisme savant : Maâlem Hamid El Kasri, Jaleel Shaw, Torsten de Winkel et Mustapha Antari (Maroc/États-Unis/Allemagne)

Cette collaboration musicale réunit des artistes de renommée internationale dans une fusion éclectique de sonorités. Maâlem Hamid El Kasri, véritable virtuose du guembri, partagera la scène avec le saxophoniste Jaleel Shaw, le guitariste Torsten de Winkel et le percussionniste Mustapha Antari. Ensemble, ils créeront une symphonie musicale qui fera vibrer les murailles de la ville d’Essaouira. Préparez-vous à une soirée groovy et envoûtante le samedi 24 juin à 23h sur la Scène Moulay Hassan.

Vous pouvez vous rendre sur le site officiel du festival pour obtenir vos billets et réserver votre place pour assister à cet événement musical exceptionnel. Ne tardez pas, les billets se vendent rapidement !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

[Alerte Talent] Découvrez ces 3 artistes marocains et leurs créations musicales

Mode d'emploi : Comment énerver un Reali ?

12 choses que tu fais pour trouver LE bon film

10 jeunes Marocains révèlent ce qu'ils pensent des tests de virginité

6 choses qu'un mec se dit lorsqu'il voit une fille en robe

Voici le parcours de Moncef Slaoui, le chercheur marocain designé par Trump

6 choses que tu vis quand tu es dans une relation à distance

5 vérités qu'on a tendance à souvent oublier

Classement des meilleurs goûters marocains

10 sensations que tu ressens lorsque tu bois une boisson gazeuse