fbpx

6 choses que vous ignorez probablement sur Hervé Renard

Par le 16 janvier 2017 à 10:06

Natif d’Aix-les-bains en France, Hervé Renard, 48 ans, est un entraîneur prisé dans le continent africain et s’apprêterait à quitter  l’équipe nationale du Maroc. S’il n’a pas brillé de milles éclats en tant que joueur professionnel, celui qu’on surnomme « The White Shirt », en référence à la chemise blanche qu’il porte à chaque match décisif, a, néanmoins, pu se rattraper en tant qu’entraineur ce qui lui a valu la réputation de « redresseur d’équipes en difficulté ».

Publicité

Découvrez, sans plus attendre, les 6 choses que vous ignorez probablement de lui.

1. Hervé Renard n’a jamais connu un succès en tant que joueur. Il n’a disputé que deux matchs au niveau professionnel

Publicité

2. Une fois sa carrière terminée, il a lancé une entreprise de nettoyage

« Je nettoyais les parties communes de certaines résidences et je sortais les poubelles aussi. J’ai fait ça pendant huit ans. Je me levais tous les matins, cinq jours sur sept, à 3 heures du matin. »

3. Il a commencé sa carrière d’entraîneur à l’âge de 30 ans dans un club amateur, le SC Draguignan

4. Hervé Renard est une personne très superstitieuse

D’où sa fameuse chemise blanche qu’il revêt à chaque match décisif.

5. Il a déjà gagné deux Coupes d’Afrique des nations avec la Zambie et la Côte d’Ivoire

6. C’est l’un des coachs les plus en vue en Afrique

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les 10 plus belles voitures de Cristiano Ronaldo

Rumeurs, parodies : L'annuaire des sites d’informations fausses

10 situations que tu connais si ton/ta partenaire est fan de Game of Thrones

L'anxiété n'est pas une blague et ça mérite qu'on en parle

11 types de copines que nous avons toutes

20 signes qui font de toi un étudiant de l'IAV Hassan II

10 bonnes raisons de suivre Le Fassicule

Les 10 signes qui font de toi une personne ''3ay9a''

12 phrases que les ingénieurs détestent entendre

17 phrases que toute fille marocaine a déjà entendues de sa mère