fbpx

7 bonnes raisons de voir Spencer, le non biopic sur Lady Di

Par le 10 septembre 2021 à 9:46

Standing ovation à la Mostra de Venise qui se termine demain, « Spencer » de Pablo Larrain a dévoilé une Lady Di au bord du gouffre qui tente de se retrouver et de se défaire d’un mariage fake. Kristen Stewart est la Princesse Diana. Voici 7 raisons de courir le voir en salles à sa sortie le 5 novembre prochain.

Publicité

1. Ce n’est pas un simple biopic…

Pas de chronologie, pas d’enfances horribles, d’adolescence compliquée, de retours sur des débuts difficiles, « Spencer » n’est pas un biopic de Diana. Pas de la façon chronologique ou linéaire. L’histoire se passe en un weekend de Noel oppressant où Diana s’apprête à se libérer de la Princesse et femme de Charles pour devenir Lady Di. Super bien pensé et surtout, on comprend le malaise le temps d’une fête tout sauf familiale et fédératrice.

Publicité

2. Kristen Stewart est bluffante

On a du mal les 15 premières minutes. On ne reconnait pas Diana. Où est le charisme, la carrure de Diana, l’actrice est plus petite, plus maigre. Mais au fur et à mesure du film, on est convaincu par ce jeu inspiré. Et la scène du collier (on ne spolie pas !) va nous plonger dans l’œuvre à jamais !

 

3. Pablo Larrain est un grand réalisateur

Le plus hollywoodien des réalisateurs chiliens avait déjà convaincu avec « No », où un certain Gael Garcia Bernal avait séduit. On se souvient de Jacky avec la grande Nathalie Portman où la mort de Kennedy est racontée autrement. Il a cette force, raconter autrement. Avec The Crown, et toutes les histoires autour du mythe Lady Di, le réalisateur doit vraiment être culotté pour oser autre chose. Il a eu raison !

4. C’est du cinéma

Le film est un beau moment de cinéma. La photographie est belle, la mise en scène brillante, les acteurs précis. La tension est là, le réalisateur en a fait un drame psychologique où la tension est constante. Diana suffoque et le spectateur avec elle. Dur, dur, d’être princesse !

5. C’est un film sur la boulimie surtout

Le film dévoile une femme blessée, une épouse trahie, une mère qui ne maitrise pas l’éducation de ses enfants et surtout une femme troublée par la boulimie. Le trouble est là, omniprésent au milieu de ce festin de Noel et de ce weekend où il faut prendre quelques kilos pour satisfaire la Reine…On a mal pour elle. On a mal tout court!

6.  C’est l’occasion de revoir les magnifique tenues de Diana

Le travail sur les costumes est impressionnant ! On retrouve les tenues qui nous on fait rêver en admirant la Princesse la plus stylée du monde. Chic et sophistiqué, ce film est aussi un défilé des plus belles tenues de cette époque.

7. Le film raflera sûrement quelques Oscars

Les biopics sont chers aux Oscars, les transformations des acteurs aussi. On prédit une petite statuette en or à Kristen Stewart… Affaire à suivre….

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 coins super instagramables à Casablanca

10 traits de caractère propres à nos petites mamans marocaines

2020 a été une année éprouvante pour la communauté LGBTQI+ au Maroc, selon le rapport "Loubya fi zamane corona"

10 types de grands frères marocains qu'on connaît tous

6 choses à faire après une rupture

Top 6 des discours les plus célèbres de l'histoire

13 situations que seuls les dépensiers connaissent

7 fausses idées que l'on a à cause du cinéma

24 hôtels qui vous donneront envie de faire vos valises

7 idées très utiles pour tous les étudiants