fbpx

« À qui profite le haschish marocain ? », ce documentaire choc de la BBC qui enflamme la toile

Par le 30 avril 2019 à 11:56 - 271 réactions

C’est LE reportage qui enflamme la toile depuis des jours. La chaîne télévisée britannique BBC, dans sa version arabophone vient de diffuser un documentaire choc sur le cannabis répondant à la question « A qui profite le haschich marocain ? »

Publicité

Dans ce reportage de plus de 50 minutes, plusieurs personnes ont pris la parole, dont le patron du Bureau centre d’investigation judiciaire, Abdelhak Khiam qui a souligné que les autorités marocaines avortent la majorité des tentatives d’export du Haschich, qualifiant le trafic de drogue de crime.

Il n’a également pas manqué d’indiquer que « les Européens sont plus organisés en trafic de drogue et beaucoup plus impliqués que les autres. »

Publicité

Le reportage qui répond à plusieurs questions concernant le trafic et la production du haschich au Maroc, souligne à travers d’autres témoignages que la culture du cannabis est « un moyen de subsistance pour environ un million de personnes au Maroc, bien que sa culture soit illégale » comme le rapporte H24info.  Toutefois, Amsterdam reste la principale destination du haschich marocain;

Et ce n’est pas tout…

Le documentaire souligne également que plus « d’1 million de personnes profitent des bénéfices de la culture du haschich. »

من يحقق الثراء من الحشيش المغربي؟

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

11 idées reçues sur l'ingénierie et les ingénieurs

Ces 10 arbres que vous ne trouverez nul part ailleurs

14 choses qui font d'elle la partenaire idéale

6 bonnes raisons d'assister à l'Origins Festival cet été !

7 habitudes de Aïd Al-fitr qui vont nous manquer cette année

Le '3niba' de toute faculté marocaine ressemble généralement à ça...

12 tableaux que la nature nous offre

Photos : Costa Rica, ou le 'Paradis sur Terre'

8 situations que seuls les grands dépensiers connaissent

7 bonnes raisons d’aller voir “Cruella” au cinéma